Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

22/12/2014

BENIN : « Naan lara an sara »; « Si nous nous couchons, nous sommes morts »

Par Benoît ILLASSA

« Naan lara an sara »; « Si nous nous couchons, nous sommes morts ». Joseph Ki Zerbo.

On comprend pourquoi les burkinabés (pays des hommes intègres) ont refusé de se coucher devant Blaise COMPAORE là où, depuis bientôt dix ans, tous les béninois (les politiques, la société civile, une partie des syndicats, les cadres, les employés, les chômeurs, les étudiants, les vendeuses, etc.) ont décidé de se coucher devant le roi Boni 1er et les pasteurs !!! Mieux, beaucoup ont ouvert grand leur anus pour que le roi les encule sans vaseline !!!

Ce ne sont pas les groupuscules politiques qui gesticulent actuellement qui ont la solution au mal-développement du Bénin et à la paupérisation des classes laborieuses de notre pays. Les immeubles poussent partout pendant que les vons sont délabrées. L'inexistence de la classe moyenne est patente !!!

Le fossé n'a jamais été aussi grand entre les en haut de en haut et les en bas de l'échelle. Et, chose surprenante dans cette ambiance de fin de règne, le régionalisme a le vent en poupe !!! La balkanisation des partis politiques continue avec le chienlit façon "ALLIANCE SOLEIL" dans une couardise idiosyncrasique où tous les assassins du pays dansent une danse macabre pour célébrer le cadavre du Bénin dont ils rêvent encore de partager la dépouille fumante !!!

Alors, la question qui tue: reste-t-il encore au Bénin des patriotes capable de dire:

« Naan lara an sara » !!!

En tout cas, comme le disent les fons:

Le chien a manqué et c'est le mouton qui est entrain de chasser !!!

"Avun wɛ han bɔ lɛngbɔ ɖo gbe nya wɛ "

IB

BENIN : « Naan lara an sara »; « Si nous nous couchons, nous sommes morts »
Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0