Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

01/12/2014

Informer juste et vrai, tel est le devoir du journaliste digne de ce nom.

Celui qui respecte la déontologie professionnelle qui exige de vérifier toute information avant de la diffuser.

A l’évidence le journaliste Jonas MOULENDA qui vient de faire son entrée dans le cercle très fermé des mercenaires plumitifs, samedi dernier, en relatant un accident de bateau imaginaire dont serait victime le Directeur de cabinet du Président de la République du Gabon s’est discrédité lui-même. Il s’est révélé un colporteur de rumeurs voire un affabulateur intéressé. Voilà quelqu’un qui s’est couvert de ridicule, car d’accident de bateau dont serait victime le Directeur du cabinet présidentiel……il n’y a en jamais eu.

Le soi-disant « journaliste de renom » aurait été édifié s’il avait suivi la démarche qui coule de source à savoir appeler les services compétents pour vérifier « son information ».

Mais tout laisse croire qu’il n’était pas animé de bonne foi. Comme Pierre Péan dont le livre : « Nouvelles Affaires Africaines » est une longue litanie de contre-vérités et d’insinuations calomnieuses, il rejoint la « fratrie des mercenaires de la plume » et autres calomniateurs sur commande.

Pierre Péan et ce désormais tristement célèbre « journaliste de renom » ont voulu tout simplement mener les lecteurs….en bateau.

Samuel BADJINGA

GABON - ACCIDENT DE BATEAU DE MAIXENT ACCROMBESSI : HALTE  AUX  RUMEURIVORS  XENEPHOBES  ET  RACISTES
Tag(s) : #Politique Africaine

Partager cet article

Repost 0