Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

13 février 2015


BENIN - FCBE: Avis de très haute turbulence dans le palais du roi Boni 1er. Des ténors comme Kèkè, Nago, Banni, Dovonou abandonnent le navire de YABO en haute mer !!!

Les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ne peuvent plus compter sur des figures de proue pour aller aux prochaines élections législatives. Les députés Mathurin Nago, Hélène Kèkè, Banni Samari, et l’ancien ministre Roger Dovonou ont fait, hier jeudi 12 février 2015 leurs adieux à cette famille politique qui vit une crise de confiance depuis deux ans.


Ces quatre départs sans aucun doute fragilisent Yayi Boni dans ses ambitions de ratisser large pour le compte des prochaines législatives. En effet, ces figures de proue à travers un huissier, ont transmis dans l’après-midi de ce jeudi 12 février 2015, leur démission officielle au coordonateur national des Fcbe, Eugène Azatassou. Ces démissions, selon deux députés, sont une émanation de convenances personnelles et politiques. En même temps, elles sont une rupture avec le Pouvoir de Yayi Boni qui n’a pas honoré ses promesses à leur endroit. Cela ne peut s’expliquer autrement quand on sait que, depuis plusieurs mois, ces démissionnaires ne lui obéissent plus.

Yayi rattrapé par sa mauvaise foi

Les raisons de l’abandon des députés Mathurin Nago, Hélène Kèkè, Banni Samari sont liées à des revendications auxquelles le président Yayi Boni a volontairement refusé de donner satisfaction. En ce qui concerne en effet le président Mathurin Nago, Yayi Boni et son gouvernement se sont illustrés par une mauvaise gestion par rapport à la construction de la bretelle de Bopa. Il a suffi que le président Nago dénonce cela, pour qu’il soit la bête à abattre par le Pouvoir. On se rappelle des escalades verbales de plusieurs ministres et des agissements des maires du Mono-Couffo qui ont voulu ridiculiser Nago. On se rappelle aussi des manœuvres de Nago à faire échec au projet de révision de la Constitution cher au président Yayi Boni. Le divorce entre l’honorable Héléne Kèkè Aholou et les Fcbe fait suite à la mauvaise gestion du régime Yayi et la non-considération des députés de cette famille politique à sa personne. Conséquence, l’honorable Kèkè va prendre des positions contre l’ambition de Yayi Boni à réviser la Constitution du Bénin. Les positions contre le vote des lois arbitraires a également mis à nu la mauvaise foi du président Yayi Boni et de ses sbires au Parlement qui voulaient des lois pour déstabiliser le peuple béninois afin d’assouvir leur soif de rester au Pouvoir après 2016. Quant au député Banni Samari, il dénonce la mauvaise gestion de la filière coton par le gouvernement qui s’est illustré en un Pouvoir manipulateur. Du coup, la filière coton est gérée au gré de Yayi Boni. Ce sont ces prises de position au niveau du Parlement qui justifient d’ailleurs le fait que Banni Samari n’est plus associé à quoi que ce soit dans cette famille politique. Conséquence, il faut tourner dos à Yayi Boni et dire la vérité au peuple.

De gros soucis pour les législatives…

Yayi Boni et ses sbires ne savent plus où mettre la tête depuis qu’ils ont appris la démission de ces députés et anciens ministres. Selon les indiscrétions, d’autres démissions sont attendues dans les jours à venir, pour installer une nouvelle machine qui va barrer la route à l’imposture, au mensonge, à l’abus du pouvoir, aux manipulations, aux chasses à l’homme érigés en règle de gestion par le Pouvoir de Yayi Boni. Alors, ces personnalités politiques, désormais opposées à Yayi Boni entendent, à travers leur machine, broyer les menus fretins Fcbe qu’ils verront sur leur chemin pour avoir le maximum de députés à la 7è législature en vue de redonner confiance au peuple affligé. Le congrès des Fcbe de demain se penchera certainement sur ces démissions. Il y a même de fortes chances que d’autres démissions surviennent à l’issue des travaux.

Thobias G. Rufino
(Br Ouémé-Platea
u)

Source : Le Matinal

BENIN - FCBE: Avis de très haute turbulence dans le palais du roi Boni 1er. Des ténors comme Kèkè, Nago, Banni, Dovonou abandonnent le navire de YABO en haute mer !!!
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0