Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Point Afrique - Publié le 24/03/2015 à 11:21

MEDIAS: Evelyne DIATTA – ACCROMBESSI lance EDAN TV!!!

C’est la petite dernière des chaînes de télévision panafricaines... et elle affiche déjà de grandes ambitions.

Par Viviane Forson

EDAN TV pour (Evelyne Diatta-Accrombessi Network), ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est en ce moment sur toutes les lèvres. Et pour cause. Depuis presque trois ans maintenant, le projet était en gestation, tenu secret. Enfin... jusqu’à ce mardi 24 mars, jour de son lancement officiel depuis Boulogne-Billancourt, banlieue de l’Ouest parisien. EDAN TV intégrera ainsi le bouquet Evasion de Canalsat en Afrique. Sa fondatrice, Évelyne Diatta-Accrombessi, la quarantaine passée, communicante hors pair, diplômée en sciences politiques, passée par de grandes entreprises de télécommunications et un temps directrice de la communication de la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, affiche d’emblée la couleur : "C’est vrai que je ne suis absolument pas issue du monde audiovisuel, mais je suis une enfant de la télé. Les programmes me plaisaient, mais j’étais souvent frustrée de ne pas me voir et me refléter plus souvent à la télévision, et donc j’ai nourri secrètement l’idée de produire des programmes.”

Des role-models pour inspirer le continent

L’idée de monter une chaîne de divertissement répond à deux besoins, selon la directrice. "Je me suis rendu compte que produire des programmes, c’est ensuite trouver la plateforme pour les vendre et donc je me suis dit à l’âge de la maturité, tout en observant le marché surtout francophone où il y a encore de la place pour une chaîne qui proposerait un rendez-vous à tout le monde mais qui offre une fenêtre sur une diversité qui existe mais de manière très calibrée en France, et pour l’Afrique, il n’est pas question de diversité mais de relever le niveau de la qualité des contenus et de proposer de la diversité dans ces contenus." Et voilà Canal+ qui lançait en octobre dernier la chaîne A+, à la manoeuvre pour accompagner le développement d’EDAN TV. Un mariage de raison pour les deux parties. "C’était relativement naturel parce qu’ils sont majoritaires pratiquement sur la zone francophone, et puis c’est un diffuseur assez puissant, et puis l’édition de la chaîne se fait en premium, c’est-à-dire que je serais dans la play TV, et puis il a fallu les convaincre de l’opportunité de la chaîne, de la lancer en partenariat avec eux", explique Évelyne Diatta-Accrombessi.C’est donc sur le terrain du contenu qu’EDAN TV veut défendre sa place. Au menu de ses programmes : des séries telles queScandal, Empire, Real Housewives of Miami, une télé-réalité, ou encore la série à succès Criminal Minds, des films afro-américains, africains et européens. Certes, certaines séries sont du déjà-vu pour les téléspectateurs hors d’Afrique, mais la chaîne promet de faire évoluer sa programmation, et prévoit même la production de documentaires et productions africaines, même si des chiffres ne sont pas communiqués sur le budget alloué à ce type de programmes. Mais, dès 2015, EDAN TV promet une révolution cathodique en proposant des productions originales, notamment une émission hebdomadaire consacrée au décryptage de l’actualité pour cible une audience entre 15 et 55 ans. Un objectif sur lequel l’ancienne directrice de la communication est attendue, vu la soif actuelle des Africains pour des programmes de qualité, à visée éducative.

EDAN TV révèle ses coulisses

La nouvelle chaîne dispose de bureaux à Paris, mais son siège est à Londres. La fondatrice justifie ce choix par les difficultés à diffuser des films afro-américains en France, mais clairement aussi parce que l’Angleterre offre plus d’avantages fiscaux. Le financement de la chaîne est assuré par "un regroupement de partenaires africains et européens, issus notamment de l’industrie et des médias", dont le fonds d’investissement sud-africain TransAfrica Capital. Soulevant de nombreuses questions sur les origines du financement de la chaîne, Évelyne Diatta-Accrombessi regrette qu’il n’y ait pas plus d’Africains au tour de table : "Vous partez avec un projet qui est écrit et vous êtes souvent seul à croire en ce que vous voulez faire, mais le principal est de trouver des interlocuteurs de qualité et je suis fière que ce soit un fonds d’investissement africain qui soit derrière EDAN, pas parce que j’aurais refusé de l’argent d’ailleurs, mais il se trouve que ce sont les personnes qui se sont positionnées, ils sont sud-africains et ils ont vu tout de suite l’opportunité d’investir dans une Afrique francophone où le terrain audiovisuel est en pleine mutation, parce qu’ils ont une vision panafricaine et ici il n’y a pas d’Anglais, il n’y a pas de Français, il y a un territoire, il y a des choses à faire et c’était naturel pour ce fonds de me soutenir."

Un investissement de cinq millions d'euros

Au démarrage, donc, la chaîne a investi près de cinq millions d’euros. Un chiffre qui revient assez régulièrement lorsqu’une chaîne se lance. Ce budget est amené à évoluer, tout comme le comité directoire d’EDAN TV, essentiellement représenté par des hommes non africains, excepté un Sud-Africain, au moment du lancement. La chaîne distribuée par Canal+ a pour directeur des programmes Barry Schulman, un Américain à l’origine du succès de Sci Fi Channel, dont il avait élaboré les programmes. Mais à savoir si EDAN TV pourra se développer en toute indépendance vis-à-vis de son concurrent A+, la communicante s’est substituée à la passionnée de documentaires. Et d’affirmer que les deux chaînes regardent dans la même direction dans le but finalement de conquérir un seul et même marché.

MEDIAS:  Evelyne DIATTA – ACCROMBESSI lance EDAN TV!!!
Tag(s) : #Actualités Africaines

Partager cet article

Repost 0