Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN : « Il faut aider THOMAS BONI YAYI à s’en aller » dixit le Doyen Olympe BHÊLY-QUENUM.

Par le Doyen Olympe BHÊLY-QUENUM.

Garrigues-Sainte-Eulalie, 07/04/15



Il faut l’aider à s’en aller !

Des amis du Togo m’ont informé, avec force détails, du « palais que le président du Bénin se fait construire ici …c’est inimaginable ! D’où lui vient l’argent dans un pays pauvre ?... »
J’ai répondu : « chacun fait avec ce qu’il a, je ne me mêle jamais de la vie privée des gens, mais c’est au peuple béninois de s’enquérir des origines de l’argent qui permet à Monsieur Thomas Boni YAYI de se construire un palais, un château, etc. »

En 2014, dans un bref intitulé : « LA POLITIQUE D’AKOKO POUR MONSIEUR THOMAS BONI YAYI », j’écrivais :

« Monsieur Thomas Boni Yayi a ses hommes de main (la tuerie dans son sillage à Ouidah ) et on laisse entendre qu'il a du sang sur les mains. […] je l'ai dit et le répète : pas de crime, pas d'effusion de sang. Une solution simple : comme pour les présidents Maga, Apithy et Ahomadégbé, il faut que Monsieur Thomas Boni Yayi soit arrêté et assigné à résidence ; il est une nuisance pour le Bénin de plus en plus ridiculisé; on a honte de dire qu'on est Béninois, qu'on est né dans le pays qu'on appelait Dahomey; j'en ai déjà appelé à la désobéissance civile dans l'Armée des hommes et des femmes et il faut chasser de la Marina celui dont le retour au pouvoir demeure une forfaiture; s'il ne veut pas s'en aller dignement, il faut recourir à la politique d'akoko: la claie recourbée qui sert à porter un cochon au marché, et le déposer chez lui en l'y assignant sous bonne garde. »

Olympe BHÊLY-QUENUM.

BENIN : « Il faut aider THOMAS BONI YAYI à s’en aller » dixit le Doyen Olympe BHÊLY-QUENUM.
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0