Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

04/05/2015

Par Benoît ILLASSA

Ce lundi matin à 10H30, des militaires de la Garde Républicaine en uniformes et lourdement armés sont arrivés au domicile du député de l’opposition (brillamment réélu) Candide AZANNAÏ pour procéder à son arrestation. Mais le député était absent de son domicile. Il ne faisait l’objet d’aucune convocation devant le Procureur de la République, ni d’un mandat d’amener, ni d’un mandat d’arrêt. Même dans ces cas, ce ne sont pas les militaires qui opèrent mais plutôt des Officiers de la Police Judiciaire (O.P.J.).

Les riverains alertés se sont rués au domicile de l’élu de la nation pour empêcher ce qui apparaît bien comme une tentative d’enlèvement. L’épouse de Candide AZANNAÏ présente à son domicile aurait été molestée par les hommes en armes.

LA RESISTANCE DES HOMMES POLITIQUES ET DES POPULATIONS

Aussitôt informés, plusieurs hommes politiques se sont rendus au domicile de leur collègue sis à Zogbo, un quartier populaire de Cotonou. Il s’agit de Mathurin Coffi NAGO, Eric HOUNDETE, Sacca LAFIA, Hélène AHOLOU-KEKE, Joseph JOGBENOU, Léhady Vinagnon SOGLO, Jude LODJOU, Yaya POGNON, Janvier YAHOUEDEOU, etc. L’ancien Président de la République, Nicéphore SOGLO arrivé sur place et porté en triomphe dira :

« La tentative d’arrestation de Candide AZANNAÏ est contre toutes les règles démocratiques. YAYI Boni doit comprendre qu’il ne peut intimider personne. Nous sommes déterminés à maintenir notre pays dans le camp de la liberté et de la démocratie… »

La population de Cotonou est sortie ben masse pour former un cordon de sécurité autour du domicile du député. Des barricades ont été érigées et des pneus brûlés occasionnant une grande fumée noire visible de tous les quartiers de Cotonou.

L’axe Vêdoko – Stade de l’Amitié est toujours bloqué par des pneus en feu. Une tension extrêmement vive s’observe dans toute la ville de Cotonou qui est devenue, en très peu de temps, le sanctuaire de la résistance contre le pouvoir autocratique de Boni YAYI.

LA RESISTANCE DES POPULATIONS A CONTRAINT LA GARDE PRESIDENTIELLE A BATTRE EN RETRAIT

Face à la résistance et à la détermination des populations, la Garde Républicaine a appelé la police en renfort pour couvrir son départ des lieux. Celle-ci a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser la foule en furie.

Des chars sont de nouveau dans les rues de Cotonou et une horde de militaires, armés jusqu’aux dents, parade aux alentours du Palais de la Marina comme si le pouvoir craignait toujours la colère des populations.

Restons vigilants car Boni YAYI est devenu fou depuis que son rêve de troisième mandat s’est envolé dans les urnes !!!

IB

BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
BENIN – TENTATIVE DE KIDNAPING DU DEPUTE CANDIDE AZANNAÏ : Boni YAYI met le feu dans COTONOU !!!
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0