Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 mai 2015


BENIN: YAYI , TALON EST TON PATRON GA GA GA GA GA !

On vous l’ avait bien dit, il parait que le docteur de TCHAOUROU en sanglote encore depuis hier dans son palais . BROUUHHH , SNIF , SNIF ... Il ne comprend pas que ces méchants Béninois puissent appliquer avec HAGBE, la maxime " Jamais deux sans trois" et qu’avec lui, ce soit le "jamais trois après deux " . La victoire de l’ Opposition hier sur les verts FCBE élus et achetés ,dans la bataille du perchoir et de la formation du bureau de l’ Assemblée Nationale, sonne s’il en est encore besoin, définitivement le glas du pari fou de YAYI, de tripatouiller coûte que coûte, notre Constitution du 11 Décembre 1990, à des fins malsaines .


Certes, cette élection très serrée de mon cousin Me HOUNGBEDJI n’est pas à proprement parler, une bouffée d’air frais pour la République ; mais cette géronto-victoire qui est la nôtre, celle des vieux, constitue quand même, et c’est le plus important, un souffle de vie exhalé des profondeurs de notre démocratie salement amochée et commotionnée par neuf ans de yayisme. Neuf ans de corruption de nos cœurs de vos corps de vos esprits, voire de nos âmes à laquelle par pusillanimité , opportunisme ou faiblesse , certains , nombreux, ont succombé...
Je ne vais pourtant pas pouvoir pour le moment, prendre un bain de sodabi pour fêter ce RE-retour de ADRITCHOCO , car j’ ai une pensée pour mon neveu VODONOU Désiré qui devra dire adieu à la vie politique . En effet, ce prodigieux orfèvre qui dit-on change même le sable en or pour les étrangers gogo véreux, a en effet juré dimanche dernier sur Zone Franche ,que si l’ Opposition ,qu’il prétend connaitre comme le fond des ses poches momentanément trouées gagnait la bataille du bureau du Parlement ou celle de 2016 ,il quitterait la vie politique . C’est vrai qu’il était déjà déchu par la Cour Constitutionnelle de mon cousin Robert DOSSOU de ses droits civiques, et que dans un pays normal il aurait eu la décence de ne pas venir donner des leçons . En tout cas, le poste d’ expert analyste politique des universités que les téléspectateurs croyaient qu’il guignait dimanche dernière, après avoir méchamment fait mordre pour rien la poussière à son frère SEHOUETO le 26 Avril dernier, ne pourra plus lui être attribué ...


En tout cas après avoir versé mes larmes ( celui qui ajoute de crocodile sera transformé en sac ou en ceinture ) sur le cas de mon neveu VODONOU, et en attendant de tirer d’autres enseignements qui s’imposent suite à cette victoire du peuple sur la violente immoralité verte ,je prendrai quand même volontiers et sans exagération quelques dizaines de TALOKPEMI à la santé d’un de mes neveux, un "Garçon Plein" , un BABARIBA comme chantait l’ artiste GG LAPINO . C ’est vrai que dans le mauvais scénario de film made by YAYI dont la justice a interdit le tournage , lui même l’a jugé tellement fort qu’il peut envoyer "drome" depuis Paris sur Cadjehoun , mettre Tchernobyl dans un comprimé et faire un coup d’ Etat juste avec un expert comptable et un Colonel de gendarmerie . Mais YAYI n’a certainement pas imaginé que Patrice TALON pouvait lui infliger pareille grosse humiliation juste avec une" télécommande " dixit le chef FCBE en campagne ...


Comme l’a écrit un de mes petits neveux Constantin AMOUSSOU ,très vert contre le yayisme, sur un forum professionnel , YAYI pour cette bataille a mis à contribution le Budget General de l’Etat, les dons les prêts, sa femme , ses enfants , ses beaux parents ,ses gendres et toutes les institution et l’ Administration de l’ Etat. Et tout ça pour ça ! Tous les Béninois ont donc compris aujourd’hui qu’en réalité, YAYI est un mineur politique depuis 2006 qui n’ a rien pu réussir dès lors qu’il a exilé son parrain TALON ! Ce qui s’est passé hier à Porto novo aura au choix deux effets . Soit YAYI courroucé continue dans sa folle course vers l’abime politique en se répétant comme il le fait peut être tous les soirs mille fois avant de dormir " je suis le président, Je suis le président ". Ou il comprend qu’en réalité c’est sa boulimie indécente du pouvoir et sa volonté enfantine de dominer et d’humilier , qui l’ont conduit à cette paranoïa consistant à prendre tous ses ministres pour de potentiels traitres, en leur retirant des procurations, sauf ceux qui sont candidats . On peut saluer ici la bravache du Beauf Marcel De Sousa hier qui s’est brusquement rappelé qu’il a été même au dessus de ce sombreux docteur une fois à la BECEAO. Le moment vient peut être à ce rythme où YAYI finira un de ces matins par encercler sa maison contre un coup de force de ...YAYI !

Je vous l’ avais bien dit , il n’y a pas que les femmes de MALANVILLE à DASSA qui soient encore toute BEHHH pour YAYI, il semble bien que lui même soit en définitive, son plus grand auto-MEUHHH !


Ne pleurez pas les enfants ...A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA

Source : Le Matinal

BENIN: YAYI , TALON EST TON PATRON GA GA GA GA GA !
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0