Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

01/08/2015

BENIN – MAIRIE DE COTONOU : Halte à la cabale contre Léhady Vinagnon SOGLO !!!

« Le mensonge, en amour comme en politique, ne résiste jamais longtemps à la vérité des faits ».

Je salue l’élection du Président Léhady Vinagnon SOGLO à la tête de la Mairie de Cotonou, la première ville phare de notre pays qui fête aujourd’hui le 55eme anniversaire de son accession à la souveraineté internationale.

On se souvient dans quelles conditions l’opposition béninoise a gagné la bataille du perchoir, d’une courte tête, suite aux dernières élections législatives. Le peuple béninois commençait donc par penser, à juste titre, que les démons et la haine des dirigeants politiques de l’opposition se conjugueraient désormais au passé. Hélas, avec les résultats des dernières élections municipales et locales, on allait voir ce qu’on allait voir. Chassez le naturel, il revient au galop !!!

Selon les indiscrétions, Le PRD du Président HOUNGBEDJI aurait demandé toutes les mairies d’Akpakpa, des Adjoints au Maire et des postes administratifs. L’U.N. du Président AMOUSSOU aurait exigé, outres les mêmes conditions que le PRD, la Mairie de Calavi. Les deux Présidents auraient aussi approché les Conseillers FCBE au nombre de quatre alors que la RB est arrivée en tête avec 21 Conseillers sur 49 (la majorité absolue étant de 25).

Un comité (Tout Sauf Léhady) aurait même vu le jour pour permettre à un Conseiller FCBE d’être élu Maire. Le comble !!! Une hérésie totale en somme. En effet, aussi bien les élections législatives que communales ont confirmé un fait réel au Bénin : la régionalisation du pouvoir. C’est ce phénomène que les italiens ont combattu au milieu du XIX° siècle pour commencer ce qu’ils appelèrent « Risorgimento » ou la Renaissance. De ce constat objectif, on s’aperçoit que le PRD a toujours son fief dans l’Ouémé-Plateau, l’U.N. dans le Mono-Couffo-Plateau et la RB dans les départements de l’Atlantique et du Zou. Les électeurs ont donc respecté dans les urnes cette appartenance régionaliste qu’on ne peut que déplorer. Par conséquent, aussi bien en droit qu’en fait, Léhady Vinagnon SOGLO aurait dû obtenir le soutien du PRD pour devenir Maire de Cotonou sans coup férir.

La situation de Cotonou n’est pourtant pas inédite. A Dangbo par exemple, le PRD s’est allié aux FCBE pour diriger la mairie. A Lokossa, l’U.N. s’est alliée aux FCBE pour tenter d’arracher la mairie au FDU du Président Mathurin Coffi NAGO. C’est donc en fin stratège que Léhady Vinagnon SOGLO s’est allié aux FCBE et au seul élu du Réso ATAO pour devenir Maire de Cotonou.

L’analyste ne comprend pas les raisons qui ont poussé le PRD et l’U.N. à opter pour la politique de la chaise vide et à ne pas soutenir franchement la RB. Pourquoi ce qui a fonctionné il y a quelques semaines à l’Assemblée Nationale n’a pas marché à Cotonou ? Aucune justification des acteurs de ce fiasco ne saurait motiver une telle hérésie politique. Au-delà de tout, il s’agit d’une faute politique du PRD et de l’Union fait la Nation.

Ce faisant, cette faute aura de lourdes conséquences pour la reine des élections du 28 février 2016, l’élection présidentielle. Une chose est d’ores et déjà acquise. Comme depuis la Conférence Nationale, le prochain Président de la République du Bénin ne sera pas un chef de parti politique. La fêlure des uns et la ruse des autres ont tracé la voie.

La fumée blanche ne sortira pas d’une chapelle politique !!!

IB

BENIN – MAIRIE DE COTONOU : Halte à la cabale contre Léhady Vinagnon SOGLO !!!
Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0