Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN - Présidentielle de 2016 : Avalanche de soutiens à Patrice Talon

31 août 2015 par richard

La vague Patrice Talon gagne du terrain sur l’ensemble du pays. Ce week-end encore, la candidature à la présidentielle de 2016 de l’homme d’affaire forcé à l’exil est vivement réclamée par plusieurs mouvements, sages, notables et partis politiques. De Cotonou à Abomey-Calavi en passant par Porto-Novo, Djidja, Kétou…Patrice Talon est au cœur de plusieurs manifestations en sa faveur.

Le retour au pays et la candidature de Patrice Talon sont de plus en plus réclamés. Le samedi 20 août 2015, à Cotonou, c’est le «Cercle de soutien à Patrice Talon» mis en place il y a quelques jours qui a effectivement débuté ses actions sur le terrain au profit de son candidat, Patrice Talon. A sa naissance, le Cercle a promis œuvrer pour la victoire de Patrice Talon en 2016. Chose promise, chose entamée. Ce Cercle était aux côtés des populations de Hindé (femmes, jeunes, et autres) réunies au sein du «Mouvement des jeunes pour un Bénin nouveau» qui se sont fortement mobilisées pour réclamer le retour au pays de Patrice Talon et sa candidature pour la présidentielle de 2016. Les deux mouvements croient fermement qu’avec Patrice Talon, le Bénin va prospérer. Puisque l’homme, pour eux, en a le profil.Mais cette victoire et l’essor du pays ne peuvent être possibles si Talon ne revient pas et n’est pas candidat. Alors, ils le réclament. Guy Mitokpè, proche de Patrice Talon, a représenté ce dernier à la manifestation. Selon lui, «le cheval gagnant» sera bientôt de retour au Bénin. Le pays a besoin de paix, de développement, d’emplois donc de Patrice Talon, a souligné Guy Mitokpè. A l’occasion, il a rappelé que quelqu’un avait dit que si Patrice Talon mettait seulement 1% de ce qu’il a à la disposition du Bénin, le pays allait prospérer. Mais ce n’est pas seulement 1% mais c’est les 100% de ce qu’il a qu’il mettra à la disposition du Bénin pour son développement, a promis Guy Mitokpè.

Le Moreb à Abomey-Calavi

Autre lieu, même soutien. Le Mouvement pour la reconstruction du Bénin (Moreb) de Orou Gabé OrouSégo, le samedi dernier à Abomey-Calavi, a aussi invité Patrice Talon à être candidat aux prochaines élections présidentielles. Pour le Moreb, seul Talon est l’homme capable de trouver les vraies solutions aux maux qui rongent aujourd’hui le Bénin : la mal-gouvernance, la corruption, l’inconduite de cadres de l’administration publique, l’impunité, etc. Pour le Moreb, Patrice Talon reste la dernière porte de sortie des dérives qui minent actuellement le pays. «Le Bénin est malade et le seul médecin capable de le guérir et de le sortir de cette léthargie est Patrice Talon», a lancé un des participants. A noter que ce sont les sages, les têtes couronnées, les jeunes, les femmes…d’Abomey-Calavi qui réclament Patrice Talon, informent les responsables du Moreb.

Mobilisation politique dans l’Ouémé-Plateau

Les départements de l’Ouemé et du Plateau, notamment Sakété et Porto-Novo, ont connu leur ralliement à la cause de Patrice Talon. A Kétou comme à Porto-Novo, des acteurs politiques ont appelé Patrice Talon à rentrer dans son pays et à se présenter à la présidentielle de 2016. ASakété, les jeunes sont d’ailleurs impatients. Manzourou Moustapha, représentant des jeunes : «Nous voudrions vous dire que les jeunes leaders du Plateau en général et ceux de Sakété en particulier exigent le retour d’un grand baobab, un grand opérateur économique de renommée internationale, celui dont le nom est connu de tous. Patrice talon, nous vous invitons à venir relever notre pays», a-t-il dit au représentant de Talon. Même attente pour Bruno Akéyandjou : «M. Oswald Homeky, dites à Monsieur Patrice Talon qu’il est vraiment temps qu’on sorte le Bénin de la misère, de la honte et du chômage. Nous, jeunes leaders de Sakété en particulier unissons nos voix pour solliciter sa candidature pour les élections de février 2016. Nous souhaitons vivement la candidature de notre papa afin que la jeunesse du Bénin puisse avoir ce qu’elle veut. Il nous faut un homme éclairé, un homme digne, un homme national et international dont la valeur est incomparable». La réponse de M. Oswald Homèky, représentant Patrice Talon, a été claire : «Je voudrais vous dire ici comme je l’ai dit ailleurs que Patrice Talon vous a déjà entendus et que dans quelques heures il sera au Bénin avec nous. Je sais que vous serez traités de tous les noms. On dira de vous,comme on dit de nous,que c’est avec l’argent qu’on vous achète. On dira de vous, comme on dit de nous, que c’est à coût de milliards que nous vous rassemblons pour appeler à son retour et à sa candidature. Je vous demande de ne pas leur répondre. Je ne promettrai pas que Patrice talon va transformer Sakété en Tokyo. Je ne promettrai pas que le développement va se faire en un mois. Mais je peux vous promettre que lorsque nous allons porter Patrice Talon au pouvoir, les jeunes se porteront bien, les femmes se porteront mieux». On annonce pour les prochains jours les soutiens des jeunes d’Ifangni, de Kétou, Pobè et d’Adja-Ouèrè.

Djidja n’est pas restée en marge

Sages, notables, jeunes, femmes, cotonculteurs et autres de la commune de Djidja ont déjà choisi Patrice Talon comme l’homme idéal pour 2016. Ils l’ont dit à leur sorti. Louis Yehossou, porte-parole des sages et notables de la commune : «Voilà depuis plusieurs années que notre fils Patrice Talon a été contraint à l’exil. Au même moment, plusieurs scandales sont révélés au grand jour mais les auteurs de ces scandales sont restés impunis et circulent librement. Nous, sages et notables de la commune de Djidja, nous réclamons le retour au pays de notre cher fils Patrice Talon, suscitons sa candidature pour les élections présidentielles de février 2016». Pour Léonard Hamadjaoué, représentant les cotonculteurs, le Bénin gagnerait beaucoup en ayant comme président Patrice Talon. «Une telle personnalité ne peut rester hors de son territoire. A cet effet, nous, cotonculteurs de la commune de Djidja, unis, demandons expressément que Patrice Talon revienne dans son pays, et suscitons par la même occasion sa candidature pour les élections présidentielles de février 2016».En réponse, René Awouèkè, représentant de Patrice Talon a souligné que Talon, en sa qualité d’homme d’affaire, est déjà le premier employeur du pays. «En plus de ses capacités, on attend de lui beaucoup de choses : le redressement par exemple de l’économie nationale et la prospérité partagée que les gens prônent tant. Je crois que c’est Patrice Talon qui peut donner la main à cette prospérité», a-t-il ajouté. Les oreilles de l’homme devraient siffler depuis son lieu d’exil.

«Alternative Citoyenne » a fait son choix

Me Joseph Djogbénou, président d’honneur du parti «Alternative Citoyenne» a officiellement annoncé le soutien de son parti à la candidature de Patrice Talon sur le plateau de «Zone Franche» de Canal3 hier, dimanche 30 août 2015. L’invité de l’émission a basé le choix du parti «Alternative Citoyenne» sur le contexte actuel et les défis du pays. «La réponse, c’est que nous devrions aller dans un cadre beaucoup plus large. La réponse, c’est que nous devrions avoir la démarche du compromis. La réponse, c’est que nous devrions rechercher le meilleur parmi nous (…) La majorité parlementaire actuelle doit se poser la question de savoir, dans ce groupe hétérogène et hétéroclite dont la vision essentielle est de faire en sorte que notre pays sorte des difficultés actuelles et de le lancer dans une perspective beaucoup plus large et à long terme sur le chemin de développement, quelle est la personne, dans les circonstances actuelles, à même de nous permettre de régler ces difficultés (…) Nous avons intérêt à élargir les bases. Nous travaillons à des soutiens à sa candidature. Nous attendons de réunir avec un peu plus de chance, dans les jours à venir, les positionnements de chacun des partis membre de l’alliance Union fait la Nation et membre de la majorité parlementaire et nous allons nous déterminer politiquement. Nous allons davantage nous déployer sur le terrain en lien avec les autres partis politiques (…) On peut reprocher tout à Patrice Talon mais on ne peut pas lui refuser d’être ambitieux (…) Si je n’étais pas rassuré, nous n’aurions pas pris cette position de le soutenir», a développé Me Joseph Djogbénou.

Athanase Dèwanou

Source : La Presse du Jour

BENIN - Présidentielle de 2016 : Avalanche de soutiens à Patrice Talon
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :