Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

16/11/2012

Au Bénin, pays du vodoun par excellence, on ne s’improvise pas « Dah » sans initiation préalable au couvent. Il est important de connaître « l’Afrique des profondeurs » comme le nomme le Doyen Olympe Bhêly-Quenum (Les appels du vodun, imprimerie Maury S.A.S., sept. 2007). En effet, un crash d’avion peut cacher la colère des « esprits » qui ne veulent pas que le sol béninois soit souillé par un érudit venu d’ailleurs, quel que soit sa fortune matérielle ou intellectuelle !!!

Le Bénin demeure un pays profondément animiste. Les mêmes vont à l’église le dimanche sans jamais oublier leurs fétiches le reste de la semaine. Les dirigeants de l’Afrique centrale ont si bien compris ce dualisme multiséculaire qu’il ne leur est pas possible de se passer de leurs « gilets par balles humains béninois » qui sécurisent leur pouvoir dans leurs différents palais contre leurs propres frères !!! Les bantous sont chasseurs et cueilleurs, mais ils n’ont pas le vodoun.

Confessions de YABO: Voici les raisons qui m'ont poussé à tomber dans les bras des évangélistes béninois !!!

Par Benoît ILLASSA

« Début 2006, tous les béninois savent que j'ai décidé de me retirer de la B.O.A.D. (Banque Ouest Africaine de Développement), dont le siège est à Lomé (TOGO), pour briguer la Présidence de la République de mon pays, le Bénin.

C'est alors que des amis et certains membres de ma famille m'ont conseillé d'aller consulter les oracles. Ils m'ont recommandé un village d'où serait originaire mon pater avant d'émigrer à Tchaourou. Ce village est bien connu pour abriter une colline au sommet de laquelle gît une étrange chaîne (sans fin?). Même le révérend Père Muléro s'y était cassé la dent en essayant de percer le mystère !

Aussitôt arrivé dans le village, je suis conduit dans une hutte où attendaient des personnages bizarres et d'un certain âge. Le maître des cérémonies était habillé en haillons et était pieds nus. Il m'invita à m'agenouiller au milieu de deux jeunes filles qu'on présenta comme vierges. Les deux jeunes filles avaient le crâne rasé et étaient torse nu. Elles avaient noué un tissu blanc immaculé autour de la taille. Le maître m'invita à me mettre torse nu à mon tour. Il continua de mâcher de petites graines (elles ressemblent étrangement à des graines de poivre noirs) et entonna des incantations. La situation était impressionnante comme si on voulait m'intimider.

Soudain, une vielle femme fît son entrée dans la hutte, un pigeon tout blanc à la main. Il tendit le pigeon au maître des cérémonies avant de disparaître. C'est alors que celui-ci m'expliqua la suite des évènements:

« Mon fils, comme tu as décidé de diriger notre pays, mon rôle est de consulter les mânes de nos ancêtre pour leur demander de te protéger et te venir en aide. Le pigeon que tu vois là va être posé sur la tête des deux petites filles, avant d'être posé sur ta tête. Après quoi, je vais relâcher le pigeon pour qu'il aille rencontrer nos ancêtres. A son retour, trois situations sont possibles:

S'il se pose sur la tête de la fille à ta gauche, tu vas perdre les élections;

S'il se pose sur ta tête, c'est l'idéal. Non seulement tu vas gagner les élections, mais tu seras réélu et tout le pays sera en communion avec toi;

S'il se pose sur la tête de la fille à ta droite, tu vas gagner les élections, mais tu ne seras pas réélu. De plus, tu devras faire des sacrifices car ton mandat sera émaillé de nombreux problèmes et difficultés ».

Tout le monde retient son souffle quand le pigeon, de retour, fait son entrée dans la hutte. Il fît trois tours et finit par se poser sur la tête de la fille à ma droite ! Le message est clair, l'angoisse aussi.

Les élections sont passées et j'ai gagné. Mais, très peu de temps après, mon Directeur de Cabinet civil meurt dans un terrible accident. C'est alors que je me confie à l'un de mes amis pasteurs évangélistes concernant les prédictions du marabout du village et sur la scène du pigeon.

Mon ami devient fou de rage et me reproche d'avoir fréquenté des charlatans, ces diables avec des puissances maléfiques. Il m'assura qu'avec les prières, non seulement mon mandat sera un long fleuve tranquille, mais, de surcroît, ma réélection était assurée.

J'ai succombé à son charme. Voilà comment est arrivé mon endoctrinement. Je ne jure que par mes amis évangélistes. En ma qualité de cartésien convaincu, je me refuse, pour l'instant, de changer la donne. Retourner voir un autre charlatan du village (Omoyèlé étant décédé depuis) me vaudrait, à coup sûr, l'inimité de mes amis évangélistes. »

IB

BENIN – Avis à Dah ZINZIN: Au pays du vodoun, le sorcier Omoyèlé a emporté un secret d'Etat dans sa tombe (histoire vraie) !!!
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0