Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

30/12/2015

Par Benoît ILLASSA

Après dix ans d’atomisation, de règne sans partage et de nombreux scandales, notre lutte a fini par payer : l’autocrate Boni YAYI est contraint de quitter le pouvoir le 6 avril prochain. Le rêve de tout un peuple est en passe de devenir réalité.

« C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. » Paulo Coelho

A l’aube de cette nouvelle année qui pointe à l’horizon, nous n’avons pas le droit de baisser la garde. Car une nouvelle menace plane déjà sur le Bénin et se manifeste par la tentation de nous imposer un homme venu d’ailleurs pour nous phagocyter :

« La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans mur dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude. » Aldous Huxley

Comme l’a dit Nicolas Machiavel, lorsqu’on prévoit le mal de loin, (…) on le guérit bientôt ; mais lorsque par défaut de lumière, on n’a su le voir que lorsqu’il frappe tous les yeux, la cure se trouve impossible.

En 2016, le salut du peuple béninois se trouve, non entre les mains d’un seul homme, mais entre les mains d’une équipe dirigée par « le winner » Patrice TALON. Dans quelques jours, chaque béninoise et chaque béninois aura en mains son projet de société. Il s’agit d’un projet novateur et en rupture totale avec l’exercice solitaire du pouvoir que nous avons connu, pendant dix ans, avec les scandales en cascade et la négation des droits fondamentaux du citoyen béninois.

Je vous souhaite une très bonne santé pour les 365 prochains jours de l'année 2016 dans le bonheur absolu avec le célèbre chanteur des Beatles :

« Quand j'étais petit, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. À l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu « heureux ». Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. » John Lennon

IB

BENIN – VŒUX 2016 : « Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis. »  Gandhi.
Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0