Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Courrier international - 21 juin 2007
Article
NIGERIA - L'écrivain Chinua Achebe enfin à l'honneur
L'auteur de Le Monde s'éffondre vient de recevoir le prestigieux prix littéraire Man Booker. Peut-être une première étape avant le Prix Nobel, espère le quotidien Vanguard.
Chinua Achebe est un Nigérian accompli. Cet universitaire brillant est également un écrivain à la réputation internationale qui projette une image positive de notre pays. Depuis l'accident qui l'a cloué sur une chaise roulante dans les années quatre vingt dix, il a dû s'installer aux Etats-Unis, mais cela ne l'empêche pas de faire les gros titres.

Il vient en effet d'ajouter le prestigieux prix littéraire Man Booker International à son palmarès déjà bien rempli. C'est grâce à son roman Le monde s'effondre, écrit en 1958 alors qu'il n'avait qu'une vingtaine d'années, qu'il peut se prévaloir - et le pays tout entier avec lui – de cette distinction littéraire. Ce prix est également assorti d'une dotation de 60 000 livres (90 000 euros).

C'est l'Albanais Ismail Kadaré qui fut le premier lauréat de ce prix institué en 2005. Cette année, les candidats en lice étaient nombreux et des plus prestigieux. Peter Carey, Doris Lessing, Margaret Atwood, Ian McEwan, Salman Rushdie et John Banville avaient en effet été pressentis. Mais c'est finalement notre grand écrivain national qui a été choisi.

Pour l'universitaire Elaine Showalter, membre du jury, Le monde s'effondre est le premier "roman moderne africain." Ce roman a été vendu à plus de 10 millions d'exemplaires et a été traduit dans 50 langues différentes à l'exception du Ibo, sa langue maternelle.

Le fait que Chinua Achebe soit sur une chaise roulante n'enlève rien à sa grandeur d'âme. Il n'est pas homme à rechercher les honneurs. C'est un homme droit et intègre qui choisit ou non d'accepter les nombreux honneurs qui lui sont conférés selon ses principes.

Sensible aux difficultés de son pays, il a refusé une très haute distinction honorifique que voulait lui remettre l'ancien gouvernement du Président Olusegun Obasanjo. Il a justifié sa décision en invoquant les conditions de vie déplorables des Nigérians et l'absence de respect de l'Etat de droit.

Ces derniers temps, Chinua Achebe était l'une des voix les plus crédibles dans la croisade menée contre la mauvaise gestion du pays. De sa retraite aux Etats-Unis, il a écrit des lettres virulentes au gouvernement pour lui reprocher les conséquences de ses politiques désastreuses et son ambition démesurée. Il a toujours défendu les valeurs de la démocratie et enjoint le gouvernement à les respecter.

Achebe a beau s'être expatrié, il n'en demeure pas moins un exemple pour les millions de Nigérians qui vivent dans notre pays ou à l'étranger. Ses nombreuses distinctions littéraires méritent d'attirer l'attention du jury du Prix Nobel. Ce grand homme de la littérature nigériane mérite la considération du jury du prix littéraire le plus prestigieux au monde pour son inestimable contribution au patrimoine littéraire mondial.
Vanguard
 © Courrier international 2007 | ISSN de la publication électronique : 1768-3076    
Tag(s) : #COUPS DE COEUR
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :