Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Mauvaise gestion caractérisée à la Sbee :Après le Fonac, l’Ong Alcrer dénonce les malversations [5 juillet 2007]

Après la sortie médiatique du Fonac, c’est l’Ong Alcrer de Martin Assogba qui est montée au créneau le mercredi 4 juillet 2007, pour dénoncer la gabegie et les malversations qui n’ont que trop duré à la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Lire la déclaration liminaire du président de Alcrer Martin Assogba. ...

Chers Journalistes et chers amis

Nous revenons une fois encore vers vous pour vous faire part de la situation de la mauvaise gestion à la Sbee. Nous voudrions vous informer que l’ex-directrice générale de la Sbee n’est pas la seule coupable dans cette affaire de mauvaise gestion car les diverses malversations ont été commises en complicité de son ex-Dga qui fut entre temps Dg de la Sbee, M. Da Matha Sant’Anna. Notre présente sortie médiatique portera sur 03 points essentiels :

1er point

il s’agit de la société Groupe Leader de Mr Wilfrid Gbétchédji actuel maire d’Allada.

Par le biais de cette société, son dirigeant trompe notre peuple depuis plusieurs années, car ayant fait la même chose à l’ex-OpT devenu Benin Télécoms, cette fois-ci, c’est avec la Sbee plus précisément le 19 mai 2005, par un simple jeu de signature, qu’il a empoché sans aucune prestation près d’un milliard de F cfa, et ceci avec la complicité de : l’ex-Dg Da Matha Sant’Anna, qui a négocié les pourcentages, l’ex Directrice générale Célestine Adjanohoun l’ex-Directeur de l’inspection générale Mr Léonard Gbenavo présentement admis à la retraite et l’ex-Directeur comptable et financier, Sossou Pierre Paulin présentement affecté à la Bceao au Sénégal. Alors que l’ex-ministre des Finances Cosme Sèhlin était sur le point de payer les dettes de l’Etat vis-à-vis de la Sbee. Nous demandons au chef de l’Etat que lumière soit faite sur ce dossier car les deux ex Dg de la Sbee sont de part et d’autre complices dans cette affaire.

2ème point :

Cette fois-ci, j’emprunte la phrase de mon cher ami et frère Jean-Baptiste Elias, vice président du Fonac pour vous demander : tenez-vous bien, ne tombez pas. Il s’agit bel et bien d’un Monsieur qui se fait passer pour le beau fils du Chef de l’Etat, notre Cher Président le Docteur Yayi Boni. Celui-ci a la spécialité de saucissonner les marchés et opère sous différents noms de sociétés pour échapper aux fiscs de notre pays. Ce Monsieur du nom de Francis Agbo, soit disant beau fils du Président de la République, Docteur Yayi Boni, car ayant épousé selon lui une des bel sœurs du chef de l’Etat, prétextant de ce lien, passe dans toutes les sociétés d’Etat pour négocier les marchés gré à gré. Nous surveillons ces 3 sociétés à la loupe depuis plus de 2 ans car c’est avec ces mêmes sociétés qu’il a opéré pour des chiffres d’affaires de plusieurs centaines de millions dans beaucoup de structures. Nous vous donnerons plus d’informations dans notre prochaine conférence. Il s’agit de :

- Société Saven dont les signataires sont : Francis Agbo et Victor Agbo
- Etablissements les Archanges dont les signataires sont : Francis Agbo et son épouse de Souza Victoire
- Société Socorep dont les signataires sont : Francis Agbo et Santos Edgar

Vous pouvez avoir les noms des signataires de ces sociétés auprès des banques. Nous demandons donc aux fiscs de se rapprocher de ces sociétés qui n’ont aucune base honorable pour vérifier leur dossier fiscal.

3ème point :

Toujours dans le cadre de la mauvaise gestion de la Sbee, Mr da Matha ex-Dg de la Sbee a passé une commande directe de disjoncteurs à la société Socorep de Mr Francis Agbo d’un montant de 44.711.498 le 21 décembre 2006 et dans le même temps, le 11 janvier 2007 il a passé la même commande de même produit à la société Saven Sarl toujours appartenant à Mr Francis Agbo pour un montant de 32.938.810. Ce qui prouve que le marché a été saucissonné afin d’échapper au processus de passation des marchés publics. Tout ceci, pour tromper la vigilance des agents de la Sbee. Ces deux sociétés appartiennent à la même personne qui a l’habitude de dire que c’est grâce à sa belle-mère qui est l’une des femmes de notre cher Président docteur Yayi Boni, que Mr Da Matha est nommé Dg de la Sbee et dans ce cas tout lui était permis. Ce qui a été confirmé par certains agents de la Sbee qui le côtoient. Le montant total de ces deux commandes s’élève à 77.550.308 sans que cette commande ne soit passée par la commission nationale des marchés publics ni par le ministère des Finances en moins de 15 jours par une procédure de gré à gré. Or, souvenez-vous qu’à cause de 4.000.000 Francs Cfa, le directeur d’exploitation de l’Ogesa a été limogé. Vous convenez avec nous comme l’a dit Mr Elias qui vole un œuf volera un bœuf.

Nous demandons donc à Mr Da Matha de bien vouloir nous éclairer dans cette affaire car lors de la dernière sorite médiatique du Fonac, le dossier de Palmares Technologies nous a permis de prendre un recul et de fouiller davantage les dossiers qui sont mis à notre disposition et nous avons constaté que les disjoncteurs commandés par Mme Célestine Adjanohoun à la société Palmares ont été livrés alors que la même commande a été adressée en moins de 15 jours aux sociétés Socorep et Saven Sarl qui appartiennent à la même personne c’est-à-dire Mr Agbo Francis. De source sûre, plus précisément par le biais des agents de la Sbee, nous avons eu la confirmation que le dernier crédit documentaire ouvert en faveur de la société Palmares Technologies pour l’exécution finale du marché de plus de trois milliards de F Cfa a été effectif grâce à Mr Da Matha San’tanna. Or, en son temps, dame Célestine Adjanohoun compte tenu des difficultés de trésorerie n’a pu ouvrir ce dernier crédit documentaire avant son départ de la Sbee. Cependant, Mr Da Matha avec la complicité de Mr Sossou Paulin l’ex-directeur comptable et financier qui avait écrit en son temps à la directrice pour s’opposer à l’exécution de ce marché compte tenu des difficultés de trésoreries de la Sbee, ont ouvert dans la précipitation le dernier crédit afin de permettre à Palmares de finir d’exécuter son marché. Nous souhaiterions que ces responsables de la Sbee nous éclaircissent dans cette affaire. Toujours dans le cadre de la mauvaise gestion de la Sbee, nous portons à vote attention que Mr Da Matha lors de sa gestion et pendant que la population souffrait du délestage, a passé une commande de champagne et du vin d’un montant total de 26.444.007. Nous avons à notre disposition, d’autres dossiers dont nous vous parlerons après étude. Car, comme vous le savez, l’Ong Alcrer n’intervient pas sans av6ir effectué une étude approfondie des dossiers qu’on lui soumet.

Cotonou, le 04 juillet 2007

Martin V. Assogba

Le Président

Tag(s) : #Le matinal

Partager cet article

Repost 0