Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi 9 Juillet 2007
LE MATINAL
Compte rendu du conseil des ministres:Le coton graine à 170F et 120F /kg

Lors de son conseil extraordinaire du 6 juillet 2007, le gouvernement a consacré entre autres ses travaux à l’adoption d’un projet de décret portant homologation des prix de cession des intrants coton aux producteurs au titre de la campagne agricole 2007-2008. C’est ainsi qu’il a fixé le prix du coton graine à 170F/kg pour le premier choix et à 120F/ kg pour le 2ème choix. Lire le communiqué. ...

Au début de la séance, le Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire de feus :  Joséphine Assiba TALON, épouse DAGNON, mère de Madame VIGNIKIN Arlette Claudine, Ministre Conseiller à l’Ambassade du Bénin à Paris, décédée le 29 juin 2007 ;
 Marguerite Afiavi DOSSA DJEDE, mère de Monsieur Raphaël d’ALMEIDA, Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Bénin au Japon, décédée le 08 juin 2007.  Au cours de la séance, le Conseil des Ministres a adopté plusieurs projets de décrets, notamment :
 un projet de décret portant approbation du document de stratégie nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu urbain pour la période 2006-2015 ;
 un projet de décret portant homologation des prix de cession des intrants coton aux producteurs au titre de la campagne agricole 2007-2008. Cette homologation des intrants est suivie de celle du prix de cession du coton-graine aux producteurs au titre de la même campagne. Au terme de ces deux décisions, les prix uniques suivants seront pratiqués sur toute l’étendue du territoire national.  Intrants agricoles - au comptant · engrais : 225 F/kg · insecticides : 4 000 F/litre
 à crédit · engrais : 235 F/kg · insecticides : 4.100 F/litre coton-graine · coton 1er choix : 170 F/kg aux producteurs · coton 2ème choix : 120 F/kg aux producteurs. Au cours de la même séance, le Conseil des Ministres a examiné et approuvé plusieurs dossiers, notamment :  - un compte rendu du Président de la République relatif à la 2ème réunion des Institutions nationales de lutte contre la corruption et au forum africain de lutte contre la corruption, qui ont eu lieu à Johannesburg, du 23 février au 02 mars 2007 ;
 un compte rendu du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche au sujet de la 20ème session du Comité de l’Agriculture de la FAO , qui s’est tenue à Rome, du 25 au 28 avril 2007 ;
 un compte rendu du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique relatif à la 40ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Organisation Internationale de Protection Civile, tenue à Genève, les 10 et 11 mai 2007 ;
 deux comptes rendus du Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur relatifs le premier, au 2ème Sommet des Chefs d’Etat de la Zone d’Alliance de Co-Prospérité et à la cérémonie d’investiture du Président élu de la République Fédérale du Nigéria, Alhaji Umaru Musa YAR’ADUA, qui ont eu lieu à Abuja, respectivement, les 28 et 29 mai 2007 et le second, relatif aux résultats des travaux de la 9ème session ordinaire de la Conférence des Leaders et chefs d’Etat des Pays membres de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) tenue à Syrte en Libye, les 02 et 03 juin 2007. A l’issue de cette dernière Conférence, notre pays, le Bénin a été retenu pour abriter la 10ème session ordinaire des Leaders et Chefs d’Etat des Pays membres de la CEN-SAD prévue en juin 2008. Cette 10ème session coïncidera avec la célébration du 10ème anniversaire de l’organisation.  Par ce choix qui honore à plus d’un titre notre pays et confirme l’audience dont il jouit au plan international, le Bénin va accueillir vingt cinq (25) Leaders et Chefs d’Etat, membres de la CEN-SAD et leurs délégations.  En approuvant la communication, le Conseil des Ministres a décidé de mettre en place un comité interministériel préparatoire présidé par un représentant du Chef de l’Etat. Ce Comité est chargé de la préparation matérielle et intellectuelle de ces assises et d’accomplir notamment des actions concernant les équipements et les infrastructures à mettre en place. Dans ce cadre, des instructions ont été données aux Ministres compétents pour prendre et mettre en œuvre toutes les dispositions susceptibles de contribuer à l’augmentation des capacités d’accueil de notre pays, en particulier, d’identifier et mettre à disposition des sites en vue de la construction des infrastructures d’accueil. Le Conseil des Ministres exhorte le peuple béninois à se mobiliser dès à présent par la réalisation de divers investissements afin de faire de cet événement, une parfaite réussite et confirmer ainsi sa tradition séculaire de peuple hospitalier. Le Conseil des Ministres a autorisé au cours de sa réunion : - la participation des Forces Armées Béninoises à l’atelier sur les tests d’interopérabilité des systèmes d’information, de commandement, de contrôle et de communication militaires « AFRICA ENDEAVOR 2007 » qui aura lieu en Afrique du Sud, du 09 au 23 juillet 2007 ;   - la participation des sportifs Béninois aux 9èmes Jeux Africains d’Alger, qui se dérouleront du 11 au 23 juillet 2007 en Algérie. Par ailleurs, le Conseil a autorisé :
 l’adhésion de la République du Bénin au Forum des Inspections Générales d’Etat d’Afrique (FIGE) ;
 l’organisation à Cotonou, en octobre 2007, d’une réunion des Ministres du Commerce de l’Union Africaine et d’une réunion de haut niveau du Groupe ACP sur les Accords de Partenariat Economique ;
 l’organisation de la 4ème édition des Festivals Départementaux des Arts et de la Culture (FESDAC) – 2007 ;
 la célébration au Bénin, le 1er août 2007, de la fête de l’Indépendance de notre pays ;  - la célébration de la Journée mondiale de la population, le 11 juillet 2007 ;  - la visite de travail d’une délégation du Bénin au siège du Comité International Olympique à Lausanne, en Suisse, du 07 au 09 juillet 2007, dans le cadre de l’organisation des Jeux de la CEDEAO ;
 l’organisation, du 03 au 13 juillet 2007, d’une campagne d’information et de sensibilisation pour la préinscription dans les écoles maternelles et primaires publiques. Cette campagne vise, avant le départ en vacances, à faire inscrire à l’avance les enfants dans les classes afin de permettre une gestion prospective des flux d’élèves dans le contexte de la gratuité des enseignements maternel et primaire. La réinscription permettra en effet, aux Autorités scolaires de connaître approximativement les effectifs d’élèves attendus au cours de la rentrée 2007-2008, et de prendre les dispositions adéquates pour assurer leur accueil dans les conditions optimales de formation et d’encadrement. C’est pourquoi le Conseil des Ministres exhorte tous les parents d’élèves soucieux de la qualité de l’éducation de leurs enfants, à aller inscrire ces derniers dans les différentes classes pendant la période retenue. Enfin, sur proposition du Président de la République, les personnes dont les noms suivent sont nommées Inspecteurs d’Etat à l’Inspection Générale d’Etat (IGE). Il s’agit de :
 Mesdames :  -Mariama BABA-MOUSSA, épouse SOUMANOU
 Marcelline A. MEBOUNOU, épouse BABATOUNDE
Messieurs :  Anicet Sossou ALOHOU  Alexandre Edouard DAGBA  Richard Gossa DOUVI  - Anastase GNIMASSOU  - Athanase HOUNKPE  - Jean SINDEDJI  René Edmé ZANOU.
En procédant à ces nominations, le Conseil des Ministres entend donner à l’Inspection Générale d’Etat, les moyens indispensables pour accomplir la mission dont elle est investie, celle de contribuer, en conformité avec la vision du Gouvernement, à la promotion de la bonne gouvernance et à l’amélioration de la qualité du fonctionnement du service public. A ce titre et conformément aux dispositions du Décret n° 2006-319 du 12 juillet 2006 portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’Inspection Générale d’Etat, l’IGE procèdera à des audits et contrôles de l’ensemble des services publics : Institutions de la République, Ministères, Sociétés d’Etat, Offices et Organismes publics, Collectivités locales ainsi que des structures qui bénéficient de fonds publics. L’Inspecteur Général d’Etat est instruit pour rendre opérationnelle cette importante structure de promotion de la bonne gouvernance, notamment à établir son programme d’actions pour les douze (12) mois à venir et à débuter les audits et contrôles par la Présidence de la République. Le Conseil des Ministres invite donc les Administrations, Services et Organismes à collaborer avec les Inspecteurs d’Etat de l’Inspection Générale d’Etat dont l’action ne vise qu’à instaurer une saine gestion des finances publiques et un fonctionnement normal et régulier des Services publics dans l’intérêt général.   Cotonou, le 06 juillet 2007   Le Secrétaire Général du Gouvernement,  Epiphane NOBIME.


La Rédaction
09 Juillet 2007


Tag(s) : #CONSEIL DES MINISTRES