Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultats de l'enquête de la Banque mondiale sur la bonne gouvernance en Afrique
(Les depeches de Brazzaville 19/07/2007)


La Banque mondiale (BM) vient d'établir un palmarès de la bonne gouvernance après une enquête menée dans 52 pays africains, entre novembre 2006 et janvier 2007.
Six critères de base ont été retenus dans l'enquête pour établir le classement : l'efficacité des pouvoirs publics, la stabilité politique, la qualité de la réglementation, la maîtrise de la corruption, l'Etat de droit et le respect des droits politiques.

Chaque pays est évalué sur la base des droits politiques, civils et des droits de l'Homme, la probabilité des menaces violentes contre son gouvernement ou des changements violents à sa tête, la compétence de la bureaucratie et la qualité de la prestation du service public.

L'incidence des politiques non favorables au marché, la qualité de la mise en application des contrats, la performance de la police et des tribunaux, l'indépendance de la justice, la criminalité et la maîtrise de la corruption sont les autres critères de référence de la Banque mondiale.

Par régions, dans la zone Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), le Gabon (20e rang en général) arrive en tête, devant le Congo-Brazzaville (39e), le Centrafrique (41e), le Cameroun (44e) et le Tchad (45e).

On constate que même au niveau de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), c'est le Gabon qui arrive en première position, devant Sao Tomé et Principe (25e), le Burundi (32e), l'Angola (43e) et la République démocratique du Congo (49e).

Dans la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Burkina Faso (7e) arrive en tête, devant le Sénégal (12e), la Mauritanie (13e), le Mali (14e), le Ghana (16e), la Gambie (22e), le Togo (23e), le Niger (29e), la Guinée (30e), la Sierra Leone (36e), le Bénin (37e), la Guinée Bissau (40e), le Liberia (42e), le Nigeria (46e) et la Côte d'Ivoire (47e).

En Afrique australe et en Afrique de l'Est, le Botswana occupe la première place, suivie de l'Afrique du Sud (2e). Arrive après la Namibie (6e) devant le Lesotho (11e), le Swaziland (19e), le Mozambique (21e), la Tanzanie (24e), l'Ethiopie (26e), la Zambie (28e), le Rwanda (27e), le Malawi (31e), l'Ouganda (33e), le Kenya (38e), le Zimbabwe (48e), le Soudan (50e) et la Somalie (51e).

Au Maghreb, c'est la Tunisie qui arrive en tête, devant le Maroc (10e), l'Egypte (17e), l'Algérie (18e) et la Libye (34e).

« Une meilleure gouvernance débouche sur des conditions de vie meilleures et sur une réduction renforcée de la pauvreté », indique le rapport, soulignant que « l'amélioration des conditions de vie est en fait le résultat d'une meilleure gouvernance et non l'inverse ».

Noël Ndong


 

 

© Copyright Les depeches de Brazzaville

Tag(s) : #Politique Africaine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :