Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le fils du président congolais débouté par la justice

La justice britannique a rejeté une requête du fils du président du Congo-Brazzaville, visant à protéger la confidentialité de documents qui suggèrent qu'il a réalisé des "profits personnels secrets" issus des revenus pétroliers de l'Etat.
Les documents comprennent des factures de cartes de crédit pour des achats onéreux effectués à Paris et Hong Kong par Denis Christel Sassou Nguesso, administrateur général de la compagnie publique Cotrade, la Congolaise de Trading, qui a pour principale activité la commercialisation du pétrole brut, du gaz congolais et des produits dérivés du pétrole.
L'affaire a débuté quand l'association Global Witness, une association de lutte contre la pauvreté, a obtenu des factures de cartes de crédit qui montraient que le fils du président du Congo-Brazzaville a dépensé des dizaines de milliers de dollars à Paris et Hong Kong pour des achats et dans des hôtels de luxe.
D'autres documents publiés par l'association montraient que les factures pour ces dépenses étaient payées par des compagnies qui auraient reçu de l'argent dans des transactions sur le pétrole du Congo-Brazaville où, malgré la richesse pétrolière, la majorité de la population vit dans la pauvreté.
Le fils du président Sassou Nguesso a tenté de protéger la confidentialité des documents.
Mais le juge de la Haute Cour a estime que selon la loi britannique portant défense des droits de l'homme, il était "d'un important intérêt public qu'ils soient publiés".
Le juge Stanley Burnton a décide que les liens entre les compagnies impliquées dans l'affaire menaient à une possible évidente inférence sur le fait que des dépenses personnelles substantielles du fils du président ont été payées par des "profits secrets personnels tirés de l'exploitation du pétrole congolais."

Tag(s) : #Politique Africaine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :