Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte du Collectif des dialysés du centre du Bénin à son Excellence Dr Boni Yayi

Président de la République du Benin - COTONOU

Monsieur le président de la république,

le collectif des malades de l’insuffisance rénale chronique soumis à la dialyse à vie au CNHU de Cotonou passe par la présente lettre pour vous exprimer ce qui suit :

Excellence, le peuple béninois, en exprimant massivement son suffrage sur votre modeste personne en Mars 2006, manifestait à coup sûr un changement dans la gestion de notre République pour une nation émergente. Le constat ne s’est pas fait attendre.

Lorsqu’un chef de l’Etat rentre tard du bureau, se réveille très tôt et parvient à fermer le portail au nez des travailleurs des sociétés d’Etat, voilà un signal fort pour le changement.

Lorsqu’un chef d’Etat soucieux des conditions de soins médicaux de son peuple ne manque jamais l’occasion de rendre visite à des malades ou pour se rendre compte de l’évolution des travaux de réfection d’un pavillon dans un hôpital, que veut le peuple ?

Lorsqu’un chef d’Etat annonce la gratuité des soins médicaux aux enfants de zéro à cinq ans, voilà une bénédiction.

Lorsqu’un chef d’Etat, du retour d’un voyage diplomatique, sans se reposer, saute dans les champs pour rehausser le moral et rassurer les paysans, c’est une inspiration provenant du tout puissant.

Lorsqu’un chef d’Etat, dans sa vision de lutte contre la corruption reçoit l’adhésion de son peuple dans une marche de plus de huit kilomètres, ce même peuple attend de voir.

La liste de vos actions à la tête de ce peuple est longue.

Mais que veulent les dialysés du centre Bénin ?

Monsieur le président de la république, il existe des malades qui quittent le centre du Bénin pour trois fois dans la semaine pour leur séance de dialyse au CNHU. Certes, votre gouvernement fait beaucoup dans la prise en charge des malades, mais pour atténuer un peu les contraintes qu’exige le traitement aux malades du centre Bénin, ne serait il pas bon de créer une unité de dialyse au CHD-ZOU à Goho.

Monsieur le président de la république, la réalisation de ce projet est profitable pour les malades du Mono qui seront plus proches d’Abomey que de Cotonou pour leurs soins. Il y a deux unités de dialyse à Cotonou et une autre à Parakou, pourquoi pas une dans le centre Bénin ?

Excellence monsieur le président de la république, le collectif des dialysés du centre Bénin croit à votre détermination à faire de notre nation un pays où les soins de santé seront garantis à chaque citoyen. Enfin, le collectif est disponible à faire d’amples propositions pour la réalisation de ce projet.

VIVE LE BENIN EMERGENT.

Le collectif des dialysés du centre.

Cotonou, le 26 Août 2007

Tag(s) : #Politique Béninoise