Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 28 Août 2007
LE MATIN
Meetings de remerciements à l'approche des municipales : Ministres et députés en mission commandée

A quelques mois des prochaines élections municipales, deux genres de meetings de remerciements retiennent l'attention au sein de la mouvance présidentielle. Si les députés Fcbe et autres peuvent avancer le prétexte d'un retour à la base, certains ministres du nouveau gouvernement sentent plutôt la nécessité de s'intégrer dans un mouvement qui apparaît désormais comme la manifestation d'un réel soutien aux actions du chef l'Etat.

L'allure avec laquelle ces meetings se succèdent montre bien que c'est une stratégie qui est développée en vue de quadriller tout le territoire national dans le cadre des prochaines échéances électorales. Depuis l'installation du nouveau bureau de la cinquième législature, les députés de la majorité parlementaire font des descentes cycliques dans leurs circonscriptions électorales et ils y vont en groupe de cinq, voire dix, afin de donner un élan festif à ces rencontres auxquelles répondent présents plusieurs militants. Les mots ne manquent pas pour vanter les mérites de l'hôte du jour, et habilement les intervenants se lancent en campagne précoce pour le gouvernement. Au passage, ils n'oublient pas de rappeler que le chef de l'Etat a besoin d'un soutien à la base pour réaliser sa vision d'un Bénin émergent, allusion faite aux élections municipales prochaines. Mathurin Nago dans le Mono, André Dassoundo, Grégoire Laourou, à Dassa et Bantè, Walis Zoumarou, Daouda Takpara dans la Donga, Venance Gnigla et Célestine Adjanohoun à Ouidah, la liste est longue. C'est une véritable démonstration de force que déploient la Fcbe et ses alliés en vue de bouleverser les tendances au sein de la classe politique.

De l'autre côté, certains ministres, par solidarité ou contraints par le concours des circonstances, descendent également sur le terrain. Parfois dépaysés, ils vont demander à des populations qui les connaissent peu de soutenir les actions du Président de la République qui a eu l'intelligence de faire appel à l'un de leurs fils dans son gouvernement. De l'avis de certains concitoyens, l'initiative apparaît opportune dans la mesure où un ministre en Afrique et en particulier au Bénin est une personnalité de l'Etat qui peut influencer les décisions du gouvernement dans le cadre du développement d'une région ou d'une autre. Il jouit alors d'une admiration soudaine parmi les siens qui sont prêts à l'aider dans sa nouvelle mission. Soulé Mana Lawani, François Noudégbessi et autres ne sont pas restés en marge de cette tradition. Tout porte à croire que d'autres ministres vont s'inscrire, dans les jours à venir,s dans ce mouvement afin de mériter peut-être toute leur place aux côtés du Président Boni Yayi. Les élections municipales sont proches et ministres, députés sentent qu'ils pourraient apporter leur contribution pour une nouvelle victoire.


Raoul GANDAHO
28 Août 2007

Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :