Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bozizé veut libérer ses 2 opposants détenus au Bénin

(L'Express 22/10/2007)


Le président centrafricain, François Bozizé, a promis de faire libérer MM. Abacar Sabone et Michel Djotodia, deux de ses opposants détenus depuis plusieurs mois au Bénin.

"Je vais envoyer une délégation à Cotonou pour discuter avec eux et avec les autorités béninoises des moyens de résoudre ce problème", a déclaré le président Bozizé dans une interview parue dans l’hebdomadaire Jeune Afrique, ce lundi à Paris.

Le président centrafricain a dit souhaiter que ces deux opposants participent, après leur libération, au "dialogue inclusif" entre son régime, l’opposition et la société civile.

"Je suis favorable à ce qu’ils participent, comme les autres, au dialogue politique inclusif", a assuré le président Bozizé, qui a nié toute responsabilité dans l’incarcération de MM. Sabone et Djotodia à la Prison civile de Cotonou.

"Ces deux messieurs ne sont pas détenus à ma demande. Ils ont été arrêtés par la police béninoise pour avoir fait des déclarations contre un gouvernement étranger alors qu’ils sont en situation irrégulière sur le territoire béninois", a justifié le chef de l'Etat cntrafricain.

Le capitaine Abakar Sabone et Michel Am-Nondroko Djotodia, les deux principaux leaders de la rébellion centrafricaine de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), ont été appréhendés par la police béninoise le 22 novembre 2006, alors qu'ils vivaient en exil à Cotonou, sous la protection du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Ils ont incarcérés pour "des déclarations sur le territoire béninois visant à déstabiliser le régime d'un pays ami (la Centrafrique)", selon les autorités béninoises, rappelle-t-on.
(pana)

 

© Copyright L'Express

Tag(s) : #Politique Béninoise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :