Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecartés du schéma des Fcbe pour les parlements régionaux: Aho et da Matha négocient avec l’opposition

 

LE MATINAL 29 décembre 2008


 

Le vote pour la désignation des représentants de l’Assemblée nationale dans les Parlements régionaux a révélé les nouvelles contradictions et les clivages au sein des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Conscients qu’ils ne sont pas dans le schéma du chef de l’Etat, les députés Luc Boniface da Matha Sant’Anna et Eloi Aho ont adhéré à la formule du G 4, du G 13 et de Force Clé pour sauver leurs têtes.

La descente aux enfers se poursuit et se confirme pour les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Alors que le camp présidentiel vient de perdre tous les sièges à pourvoir à la Haute cour de justice, le projet de ne prendre en compte les doléances des députés Luc Boniface da Matha Sant’Anna et Eloi Aho a obligé ces derniers à négocier avec leurs collègues du G 4, du G 13 et de Force Clé. Les deux députés Fcbe ont adhéré au système de vote initié par l’opposition non déclarée pour pourvoir aux 15 postes vacants dans ces Parlements et ont tiré leur épingle du jeu. Ainsi, alors que les ténors des Fcbe sous l’impulsion du président Mathurin Nago avaient opté pour la formule de la proportionnelle compte tenu de la configuration politique de l’Assemblée nationale pour contourner les velléités de leurs adversaires du G 4, du G 13 et de Force clé, les députés Eloi Aho et Luc Boniface da Matha étaient, en négociation avancée avec ces derniers. Avant que les ténors des Fcbe ne donnent l’alerte pour que tous les députés de la mouvance quittent l’hémicycle, l’honorable Eloi Aho et Luc Boniface da Matha Sant’Anna avaient déjà souscrit à la formule de l’opposition non déclarée et lui ont donné leur accord de principe pour être sur leur liste. Après cette option, Luc Boniface da Matha Sant’Anna qui était au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo jusque-là, a disparu et n’a pas pris part à la conférence de presse organisée par les siens pour expliquer à l’opinion publique nationale et internationale les mobiles de leur nouveau départ de l’hémicycle avant le vote qu’ils contestent. Selon certaines sources parlementaires très crédibles, les négociations entreprises par les deux députés Fcbe avec les ténors du G 4, du G 13 et de Force Clé interviennent après les séries de discussions infructueuses avec les leurs pour faire partir des représentants de la mouvance à envoyer siéger dans ces Parlements. Outre le fait que leurs doléances ne pouvaient pas trouver une suite heureuse, il y a le fait que les responsables Fcbe de l’Assemblée nationale continuent d’exiger le recours à la proportionnelle pour pourvoir aux quinze postes en jeu. Ce qui n’a pas été du goût des députés Eloi Aho et Luc Boniface da Matha Sant’Anna. Au même moment, les Fcbe ont refusé les cinq siéges que les autres leur ont concédé. Autant de situation que les deux députés rebelles ont pris au bond et se sont vite recasés avant qu’il ne soit trop tard. Désormais, il ne reste que trois postes à pourvoir par les Fcbe. Les mêmes sources précisent que plusieurs autres députés mécontents de la mouvance se bousculent déjà pour les arracher. Au nom des Fcbe avant de retourner plus tard comme leurs deux premiers collègues leurs vestes. Cette situation qui n’arrange rien pour le président Mathurin Nago, intervient à quelques jours du dépôt du rapport d’activités sur sa gestion. Dans ces conditions où ils sont déjà 45 députés actuellement avec Eloi Aho et Luc Boniface da Matha Sant’Anna à s’opposer au Changement après les vagues de débauchages organisées par le pouvoir Yayi Boni, on apprend que les nouvelles complications peuvent permettre de réunir dans les prochains jours le quorum des 56 députés requis pour fermer définitivement la page Mathurin Nago avant le 15 janvier 2009. Surtout avec le ’’G6’’ en gestation qui aurait reçu le ferme accord de principe d’autres députés Fcbe pour se conforter.

 

Jean-Christophe Houngbo (Br. Ouémé/Plateau)



Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :