Mardi 13 janvier 2009 2 13 /01 /Jan /2009 12:27

12-01-2009 - LA NOUVELLE TRIBUNE

 

Bceao Bénin: Le poste de directeur national vacant


L’agence national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) n’a plus de directeur depuis le 1er janvier dernier.

Marcel de Souza a quitté la tête de la direction nationale de la Bceao de Cotonou, le 31 décembre 2008,  frappé par l’âge de la retraite. La polémique autour de son départ ou non de ce poste semble donc avoir pris fin. Le président Boni Yayi, à l’instar de certains de ses pairs de la sous région, a finalement décidé de renoncer à maintenir à tout prix son protégé à la tête de la banque centrale. Il y a quelques mois, il était pourtant  décidé à ne pas accéder à la requête du gouverneur, Henri Dakouri-Tablé, venu lui rappeler qu’il faudra  bientôt procéder au remplacement du directeur d’alors, qui était proche de sa retraite.  Le chef de l’Etat était plutôt porté vers la solution qui consistait maintenir Marcel de Souza à son poste, par le biais d’un contrat, comme le permettent les textes  qui régissent la Bceao.  Cette option a beau être judicieuse, elle ne faisait pas l’affaire de son homologue de la Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, qui devait saisir  le prétexte de la retraite pour se débarrasser de son directeur national réputé proche de l’ancien gouverneur, Charles Konan-Banny.

On présume donc que Gbagbo a finalement réussi à convaincre ses pairs de la sous région, confrontés à la même  situation que le Béninois, pour qu’ils acceptent de ne pas reconduire leurs directeurs nationaux qui ont atteint l’âge de la retraite.  Surtout que ceux-ci auraient même pu bénéficier des réformes en cours à l’Uemoa, qui touchent également la Bceao, et qui projettent de porter l’âge de la retraite à 60 ans.   


Malgré cet arrangement entre chefs d’Etats, la partie ivoirienne n’est par pour autant exempt de certaines critiques  au sein de la banque centrale. Pour justifier le départ de ses collègues à la retraite, des indiscrétions ont rapporté que le gouverneur aurait déclaré qu’à 55 ans on n’est plus efficace à un tel poste. Et d’aucuns de lui rappeler que si tel est le cas, à 61 ans révolus, on n’est pas non plus efficace au poste de gouverneur.
Les semaines à venir vont polariser les attentions sur le successeur de Marcel de Souza à la tête de la direction nationale. Quel homme aura la confiance de   Boni Yayi.
Alain C. Assogba


Par illassa.benoit - Publié dans : ILS ONT DIT...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Présentation

Recommander

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés