Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après 3 ans de gestion de Yayi Boni: Désenchantement à Natitingou

 

8 mai 2009 - LEMATINAL

Les relations entre le Chef de l’Etat et les populations de l’Atacora se détériorent au fur et à mesure qu’on s’achemine vers 2011. Ça murmure au sein des populations de la localité et le ton monte à Natitingou, chef lieu du département. Et pour cause. Aucune des nombreuses promesses du Père de la nation n’est encore visible et perceptible dans la cité de Nato après trois ans de gestion du Changement l’Atacora.



Plus rien ne va entre le Dr Boni Yayi, président de la République et les populations. La pomme de discorde s’accentue chaque jour autour des questions de développement de la commune de Natitingou en particulier et du département de l’Atacora en général. Après trois (03) ans de gestion du pouvoir Yayi, les populations de la commune de Natitingou attendent encore leur part du gâteau. Du moins, ce qui leur revient dans le partage équitable des ressources du pays. En lieu et place des réalisations de développement dans la localité, ce sont des promesses du Chef de l’Etat qui tarde à s’exécuter. Lassées des promesses sans lendemain, les populations de la commune de Natitingou commencent par donner de la voix. L’option choisie pour se faire entendre demeure des déclarations intempestives au cours de plateaux ouverts lors des meetings et rencontres publiques organisés par les proches du Président de la République dans la localité. Des jeunes aux sages et notables en prenant en compte le son de cloche des femmes, le langage est le même. Pour eux rien n’a encore changé dans la commune de Natitingou et ses environs dans le département de l’Atacora. De surcroît, les grands projets de développement du département sont entrain d’être détournés au profit de la ville de Parakou.

 

Les fausses promesses du Chef de l’Etat à Natitingou.

 

Les populations de Natitingou retiennent encore bien toutes les promesses de réalisations de grands travaux du Dr Boni Yayi. Le Président de la République, a promis réduire la souffrance des populations en leur fournissant de l’eau potable. C’était d’abord l’annonce en Mars 2007 du forage de 40 points d’eau à Natitingou au cours de ses sorties publiques en faveur des candidats Fcbe aux élections communales. Ensuite, il a été question du lancement officiel en grande pompe le Mercredi 19 Novembre 2008 à Natitingou par le Chef de l’Etat du projet de réalisation de 20 adductions d’eau villageoises, 150 forages et 100 réalisations de forages dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Il avait été très bien applaudi à l’ex-Cpr de Natitingou en présence de la Représentante résidente du Pnud au Bénin. Malheureusement le projet est resté en suspens. Pendant ce temps, il sort de l’air dans les robinets de la Soneb de la ville de Natitingou. L’eau potable reste toujours une denrée rare pour les populations contraintes de veiller pour s’approvisionner la moindre goutte d’eau. Et pour ces populations du chef lieu du département de l’Atacora encore appelé château d’eau du Bénin, ce n’est pas sans situation fâcheuse dans la région. Aussi, le chef de l’Etat a promis apporté un soulagement aux populations en réhabilitant les usines de la Sonafel, la Rizerie et l’usine de décorticage d’arachide. Mais rien n’est encore fait. Aucun coup de pioche pour les travaux de construction du marché central ou dont la pose de première pierre a été faite par le chef de l’Etat. Le pavage de l’axe carrefour central Opt au Cet Natitingou ne sera pas fait tel que prévu. Le financement des travaux n’est pas entièrement bouclé. Natitingou ne bénéficiera pas aussi de la fête tournante du 1er Août jusqu’en 2011.

 

Le détournement des projets de développement.

 

Depuis quelques mois, la rumeur qui court  dans la ville de Natitingou fait croire que la mission médicale chinoise qui intervient à l’hôpital de zone sera déplacée à Parakou. De même, la construction de l’aéroport de Tigninti dans la commune de Natitingou aurait été annulée par le gouvernement du changement. La réalisation du port sec de Porga dans le département de l’Atacora est également supprimée. Aucune des doléances urgentes des populations de l’Atacora soumises au Chef de l’Etat lors de sa dernière tournée n’a encore eu de solution. Ces populations souhaitent, en effet, l’assainissement de la ville de Natitingou, l’aménagement des voies urbaines et des pistes rurales, l’électrification des chefs lieux des communes de Toucountouna et de Cobly ainsi que les arrondissements traversés par la ligne électrique, les couvertures téléphonique, radiophonique et télévisuelle intégrale, la réouverture de la rizière de Natitingou, de l’usine de concentrée d’agrumes Sonafel et l’usine de décorticage d’arachide ainsi la construction d’un lycée d’excellence.

 

Extraits des promesse de Yayi Boni aux populations

 

Le Président de la République, le Dr Boni Yayi a plusieurs fois parlé en ces termes : « C’est le moment plus que jamais aux actions pour vous populations de l’Atacora et de la Donga. Je suis ici aujourd’hui pour vous maintenant et pour toujours parce que j’ai mis a dans mon cœur. J’ai lu tout sur vos visages. Mes chers sages, la jeunesse, mes sœurs, mes mamans, je vous demande de vous nourrir d’espoir. L’Atacora et la Donga font partie du Bénin. J’en suis plus que sûr, constituent d’ailleurs le cœur de notre nation et je serai toujours avec vous. Nous allons démarrer avec ce projet. Le marché comme ils l’ont indiqué, je reviendrai bientôt avec d’autres bonbons. Vous avez compris ?. Je sais que les femmes attendent les microcrédits, les jeunes, la jeunesse, les élèves, les écoliers, les salles de classe, les salles de santé, les routes, les pistes rurales. Je sais et je sais tout lire. L’électrification, les Ministres en ont parlé. Les deux communes qui ne sont pas électrifiées ici le seront bientôt. Je crois en tout cas, je voudrais souffrir avec vous, travailler avec vous pour qu’on aille vers cette prospérité que j’appelle de tous mes vœux pour notre peuple, pour notre pays, pour la République, pour notre nation et que Dieu vous bénisse. » Ces promesses donc qui n’étaient entrées dans les oreilles des sourds, ne sont pas encore réalisées. Plusieurs demandes d’audience du comité des sages et notables de la ville de Natitingou pour parler officiellement le Chef de l’Etat sont restées sans réponse.

Hervé M. Yotto (Br Atacora-Donga)



Tag(s) : #Politique Béninoise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :