Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Africains et milliardaires, qui sont-ils ?
 
 

 

 

Le magazine Forbes a publié sa célèbre liste annuelle des hommes et femmes les plus riches au monde. Afrik.com s’est intéressé aux 10 premiers milliardaires Africains. Panorama.

Cette année, ils sont quatre de plus qu’en 2012. Quatre africains supplémentaires à avoir franchi la barre du milliard selon le magazine Forbes qui a dévoilé sa liste 2013 des personnalités les plus riches au monde.

Ali Dangote, 55 ans, Nigeria, 1er en Afrique, 43e mondiale

Aliko Dangote est indétrônable. Pour la troisième année consécutive, le magnat nigérian du ciment, Aliko Dangote conserve sa place d’homme le plus riche d’Afrique. Sa fortune est estimée à 16,1 milliards de dollars. Le Nigérian a fait fortune il y a plus de trente ans dans le ciment, la farine et le sucre. Son groupe, Dangote, est le plus important conglomérat d’Afrique de l’Ouest coté en bourse. A l’échelle mondiale

Johan Rupert & family, 62 ans, Afrique du Sud, 2e en Afrique, 179e mondial

Johan Rupert, lui, gagne une place. Alors qu’il était le 3e Africain le plus riche du continent, le voici désormais à la seconde marche du podium avec sa fortune estimée à 6,6 milliards de dollars. Le milliardaire a fait fortune dans l’industrie de luxe. Il est le président-directeur général de Richemont. La société holding suisse, cotée en bourse, est à la tête de marque telles que Cartier, Montblanc ou encore Vacheron Constantin.

Nassef Sawiris, 52 ans, Egypte, 3e en Afrique, 182e mondial

Avec ses 6,5 milliards de dollars, l’Egyptien Nassef Sawiris dirige la société égyptienne la mieux cotée : Orascom Construction Industries. Fondée par son père, Onsi Sawiris, le groupe a connu l’investissement étranger le plus important dans le pays (1 milliard de dollars des Etats-Unis) depuis la chute du régime de Moubarak. Malgré la tourmente économique dans laquelle se trouve l’Egypte, Orascom ne connaît pas la crise.

Nicky Oppenheimer & famille, 67 ans, Afrique du Sud, 3e en Afrique, 182e mondial

Nicky Oppenheimer, son crédo c’est le diamant. Lui aussi détient une fortune de 6,5 milliards de dollars. Novembre 2012 marque la fin du monopole Oppenheimer sur De Beers puisque 40% du capital de la société a été vendu au géant minier Ango Americain pour 5,1 milliards de dollars. Malgré une demande en produits de luxe plus faible, les revenus d’Oppenheimer ont fait un bond de 53% en 2010 par rapport à 2009 et s’élevaient à 7,4 milliards de dollars en 2011.

Mike Adenuga, 59 ans, Nigeria, 5e en Afrique, 267e mondial

Son entreprise, Conoil producing, a été la première à découvrir du pétrole au Nigeria dans les années 90. Avec une fortune estimée à 4,7 milliards de dollars, Mike Adenuga est à la tête de la plus importante société d’exploration pétrolière du Nigeria. Conoil Producing a une capacité de production de 100 000 barils par jour. Adenuga dirige en parallèle Globacom, le deuxième opérateur de téléphonie mobile du Nigeria avec près de 15 millions d’abonnés.

Christoffel Wiese, 71 ans, Afrique du Sud, 6e en Afrique, 384e mondial

La vente de détail lui garantit aujourd’hui une manne financière personnelle de 3,5 milliards de dollars. Le sud-africain Christoffel Wiese préside le principal actionnaire de shoprite, la première chaîne de supermarché à bas prix du continent africain. Wiese, dit Christo, a également restauré un domaine agricole en Afrique du Sud pour en faire un hôtel cinq étoiles : Lanzerac Manor & Winery.

Othman Benjelloun, 80 ans, Maroc, 7e en Afrique, 437e mondial

La banque BMCE, cotée en bourse, qu’il dirige fait de lui l’homme le plus riche du royaume marocain avec une fortune de 3,1 milliards de dollars. Le groupe BMCE est présent dans plus d’une douzaine de pays africains notamment grâce à l’acquisition de Bank of Africa et à une capitalisation boursière de 4 milliards de dollars.

Nathan Kirsh, 81 ans, Swaziland, 7e en Afrique, 437E mondial

Nathan Kirsh est le nouvel arrivant parmi les milliardaires africains de Forbes. Sa fortune estimée à 3,1 milliards de dollars a été bâtie au départ au Swaziland en développant une entreprise de mouture de maïs en 1958. Kirsh s’est ensuite spécialisé dans la distribution alimentaire de gros durant l’apartheid en Afrique du Sud. Sa fortune actuelle provient en partie de Jetro Holdings, l’exploitant des enseignes Jetro et Carry et les restaurants Depots dans la région de New York.

Patrice Motsepe, 51 ans, Afrique du Sud, 9e en Afrique, 490e mondial

Avec une fortune de 2,9 milliards de dollars, Patrice Motsepe est le 4e homme le plus riche d’Afrique du Sud et le 1er (et seul) Noir milliardaire de son pays. Celui-ci dirige un conglomérat minier coté en bourse, African Rainbow Minerals (ARM). La société n’a pas été épargnée par les multiples grèves des miniers Sud-Africains. Patrice Motsepe a été le premier associé Noir au sein du cabinet juridique Bowman Gilfillan à Johannesburg.

Naguib Sawiris, 58 ans, Egypte, 10e en Afrique, 589e mondial

L’Egyptien Naguib Sawiris arrive à la dixième place du classement Forbes avec une fortune estimée à 2,5 milliards de dollars. Il est le fils aîné du milliardaire égyptien Onsi Sawiris et le frère du milliardaire Nassef Sawiris. Naguib Sawiris a créé Orascom Telecom avant de vendre toutes ses actions à Vimpelcom, le géant russe de la télécommunication. En 2012, ce milliardaire, dont la fortune est estimée à 2,5 milliards de dollars, se lance dans la politique et forme le parti des Egyptiens Libres. Il a frôlé un procès pour avoir publié sur twitter une caricature religieuse d’une souris barbue et une Minnie voilée.

 
Afrik.com
 
 
 
 
 
Tag(s) : #Actualités Africaines

Partager cet article

Repost 0