Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 25 juillet 2010

  

Affaire icc services: Yayi Boni escroc ou complice d’escrocs ?

 

Par Ilarion KINGNON

 

A l’image de l’affaire Madoff, l’affaire icc fait actuellement assez de bruits dans notre pays. Une confusion totale y est entrain d’être installée. Pourtant ce sont des dizaines de milliers de nos compatriotes qui sont grugés, spoliés. Le week end passé, c’est à une scène peu comique qu’on a soumis les artistes amos èlègbè qu’on ne présente plus, l’avocat Max awèkè et le malheureux Ministre Alexandre hountondji. Ils étaient, dans la droite ligne de justification de leur gain, venus plaisanter dans les studios d’une télévision de la place. Tels des enfants de cœurs, ils y étaient pour chanter à l’unisson, l’innocence de leur chef dans ce dossier. Ils ont choisi de faire le sourd aux multiples déclarations du tristement célèbre, Emile Tègbénou. Ils n’ont pas voulu entendre ce que tout le peuple sait. Le Bénin du changement est malade de ses dirigeants. ‘’Yayi Boni n’est mêlé ni de près ni de loin à cette affaire, il ne connait ni akplogan ni tègbènou’’ c’est le refrain que ces éhontés ouvriers du changement chantent sur toutes les chaines de télévision. On peut reprocher tout à KEREKOU et à ses collaborateurs d’hier, mais pas cette légèreté et cette complicité facilement prouvable avec des gangsters de hauts rangs pour dévaster ses populations. Les populations d’Abomey- Calavi ont vu le chef de l’Etat venir au moins deux fois au domicile du cerveau de l’opération : Guy Akplogan, les béninois l’ont vu au moins une fois en audience publique avec ce même monsieur sur toutes les chaines de télévision du Bénin , la première dame est plusieurs fois allé sur le terrain avec ce dernier pour des dons au profits de FCBE, parti du docteurs boni Yayi, Emile tègbénou a délararé à tous ceux qui veulent l’entendre que c’est lui qui finançait les multiples marches de soutien au chef de l’Etat, qu’il donne des salaires à beaucoup de très proches collaborateurs du chef de l’Etat… Beaucoup de propos et d’actes connus de tous, que ces griots du changement n’ont pas voulu voir ni entendre. Mais le peuple a vu. Le peuple a su qu’ICC est la chose du chef de l’Etat et de ses collaborateurs. La comédie gouvernementale n’est que du bluff. La détention prolongée et illégale de son mentor et serviteur Armand Zinzindohoué n’est pas innocente. Les MOZEBE, les femmes de Cotonou et autres jeunes paresseux en quête du gain facile que Armand manipulait sur instruction de son chef, n’était possible qu’avec les sous de ICC-Services. Emile Tègbénou l’a pourtant dit. L’éternel mouvancier de Savè et son homologue de Tori ne veulent pas entendre cela. La bombe reste encore à venir si ces thuriféraires du régime n’arrivaient pas à ôter la vie à leur serviteur d’hier, Armand Zinzindohoué . Ces escrocs ont planifié leur escroquerie avec l’onction du gouvernement et de son chef, c’est là, la vérité. Le peuple des épargnants a été mis en confiance parce qu’il a vu beaucoup de proches du chef de l’Etat très souvent en compagnie de ces gens-là à la télé et ailleurs. On parle de banquets, de cadeaux somptueux, voire même des visites répétées du chef de l’Etat en hélicoptère à ces gangsters.

 

Qui veut tromper qui ? Le pouvoir a introduit le loup dans la bergerie et crie, SOS. Quel paradoxe ! 04 ans de vraie errance faussement appelée changement. A la vérité, quand un régime se comporte de la sorte, c’est qu’il est fatigué, et le peuple doit lui arracher le pouvoir. Comme pour confirmer que nous sommes dans un Etat dirigé par des voyous, Adrien Houngbédji, dont le parcours n’est plus à présenter sort pour dénoncer juridiquement l’attitude du gouvernement et de son chef dans cette affaire et on lui oppose Rachidi Gbadamassi dont le nom ne sera pas retrouvé de si tôt dans une faculté comme y faisant ses humanités, même au microscope électronique. Le voilà subitement expert en droit. C’est triste. Mais, qui s’assemble se ressemble, dit-on. Escroc ou complice d’escrocs, les faits sont là, vus et sus de tous ; chacun en tire déjà ses conclusions.

Ilarion KINGNON
DP: DEFI Info



Tag(s) : #Politique Béninoise