Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndicaliste-Benin.png

 

 

 

 

manifestant-blesse---Benin.pngMnisfestant-blesse---Benin.jpg

 


 

BENIN – ACTE DE HAUTE TRAHISON: Les Syndicalistes LOKOSSOU, TODJINOU, CHADARE et DOVONON ont trahi les travailleurs

 

 

 

 

DESAPROBATION ET REJET TOTAL ET ACTIF DE L’ACTE DE TRAHISION DES SG LOKOSSOU, TODJINOU, CHADARE ET DOVONON PAR LES TRVAILLEURS DE L’OUEME-PLATEAU

 

 

 

Ce Mardi 15 Avril 2014, les travailleurs des départements de l’Ouémé-Plateau étaient réunis en Assemblée Générale à l’Ecole Urbaine Centre de Porto-Novo, comme à leur habitude depuis le début de la présente grève lorsque la triste nouvelle leur est parvenue. Il s’agit en effet, de la confirmation de la traduction en acte concret de ce que la presse audio-visuelle et écrite a commencé par annoncer dès la veille, à savoir : la décision de suspension de la motion de grève en cours par certains SG de confédérations et centrales syndicales. Comme on pouvait s’y attendre (dans les conditions actuelles où la détermination des travailleurs à poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications est exprimée de façon pratique dans tous le pays), les participants à cette Assemblée Générale dirigée par les responsables du bureau de leur comité départemental de luttes, ont immédiatement suspendu le cours normal de l’AG pour d’abord exprimer leur désapprobation et leur rejet actif et total de ce qu’il convient bien d’appeler la haute trahison du peuple béninois et notamment des travailleurs par les SG  Dieu-Donné LOKOSSOU, Pascal TODJINOU, Noël CHADARE et Christophe DOVONON. C’est inadmissible quand on sait que la semaine dernière, du Mercredi au Vendredi, les rencontres avec les bureaux des syndicats de base de ces confédérations et centrales ont toutes indiqué la voie de la poursuite du mouvement de façon très majoritaire.  

 

Dans une colère folle, les travailleurs (toutes confédérations et centrales syndicales confondues) ont aussitôt décidé d’une marche qu’ils ont immédiatement exécutée pendant au moins une heure dans l’enceinte de l’Ecole Urbaine Centre de Porto-Novo, qui est le symbole de la Bourse du Travail dans l’Ouémé-Plateau. Branchages en mains et à travers chansons, cris et slogans hostiles (Lokossou hélué !, Todjinou hélué !, Chadaré hélué ! Dovonon hélué !...), ils ont fait connaître aux populations de l’Ouémé-Plateau et à la presse présente sur les lieux leurs désapprobation et rejet de la décision qui venait d’être prise par ceux qu’ils qualifient désormais d’ennemis et de traitres des travailleurs en général et des enseignants en particulier, car les revendications fondamentales de ces derniers sont restées non satisfaites jusque-là. Pour les travailleurs, Lokossou, Todjinou, Chadaré et Dovonon viennent de signer leur propre mort dans le département de l’Ouémé-Plateau à travers l’acte qu’ils viennent de prendre. Ainsi, pour le corroborer, ils ont rassemblé les branchages ayant servi  à la marche et qui pour eux symbolisent les actes de traitrise et leurs auteurs qu’ils ont écrasées de leurs pieds et les ont ensuite enterrées dans une fosse commune.

 

Ensuite, la décision d’une marche de dénonciation de cet acte a été aussitôt prise pour le Vendredi 18 Avril 2014 à travers la ville de Porto-Novo. Elle partira de la Bibliothèque Nationale pour échouer à la Place Bayol aux pieds de la statue du roi Dèh Tofa à qui les traîtres Lokossou, Todjinou, Chadaré et Dovonon seront confiés pour un jugement spirituel adéquat.

 

Par contre les SG Paul Essè IKO et Laurent METONGNON ont été félicités pour leur fermeté et salués comme les sauveurs de la classe ouvrière béninoise et surtout des acquis démocratiques.

 

Pour terminer, les travailleurs de l’Ouémé-Plateau, invitent le peuple béninois dans son ensemble et les travailleurs en particuliers à rester vigilants, fermes pour faire échec à tous complots et poursuivre inexorablement la lutte pour la satisfaction des revendications clés.

 

Seule la lutte Paye !

                                               

Porto-Novo, le 15 Avril 2014 

 

ALIHONOU B. Josué


Correspondant du Crépuscule du Matin, Ouémé-Plateau

 

 

 
 
  
  
Tag(s) : #ACTIVITES MILITANTES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :