Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10/06/2013

 

 

BENIN – Affaires tentative d’empoisonnement et présumé coup d’Etat avorté selon le roi Boni 1er : Mise en délibéré au 24 juin 2013

 

 

La chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Cotonou, statuant suite aux appels interjetés par YAYI Boni contre les ordonnances du Juge HOUSSOU, a mis en délibéré au 24 juin 2013 sa décision.

 

Pour rappel, cette décision concerne les affaires dites tentative d’empoisonnement et présumé coup d’Etat avorté selon le principal plaignant, Boni YAYI, actuel Président du Bénin dont le mandat non renouvelable expire le 06 avril 2016.

 

En cas de confirmation des ordonnances précitées, les six personnes injustement incarcérées dans des mouroirs (les prisons béninoises comptent six détenus pour une place selon le dernier rapport d’Amnesty International) recouvriront la liberté immédiatement.

 

Enfin, cette cabale aurait été montée de toute pièce par YAYI boni qui voudrait tripatouiller la Constitution de son pays pour s’éterniser au pouvoir. Il singerait ainsi le despote togolais, Gnassingbé Eyadema, son modèle qui a dirigé son pays pendant 38 ans.

 

La légende raconte qu'il était sorti champion des luttes traditionnelles qui servent de rites préparatoires pour le passage de l'adolescence au monde des adultes. En fait, Eyadema n'était pas champion : il a créé cette légende de toute pièce pour renforcer l'image d' « élu de Dieu » qu'il s'était créée aux yeux des Togolais pour diriger le Togo comme son parti le RPT le maintient toujours sur son site web. La preuve en est que lors de l'initiation d'un des fils d'Eyadema passant les mêmes rites en 1997, il devait affronter un des fils de celui-là même qui avait battu Eyadema. Il aurait exhorté son fils à « laver l'affront » que constituait son élimination par le père de l'adversaire de son fils. Ce dernier effectivement lava l'affront et terrassa son adversaire.

 

 

IB

 


 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :