Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 18 septembre 2012

 

Andre-Dassoundo.jpg

Depuis l’affaire d’accusation de pots de vin, touchant le directeur du Port de Cotonou et le secrétaire général de la Présidence de la République, des voix s’élèvent déjà de la société civile comme du milieu politique, pour saluer la détermination du Chef de l’Etat à mettre fin à la pratique corruptive dans l’administration publique, et dans son entourage. Elles l’encouragent à poursuivre cette œuvre salutaire pour les ressources du pays. Parmi les premières réactions et des plus promptes, celle du parti pour la Solidarité, de l’Egalité et du Développement (PSED) de l’ancien Vice Président de l’Assemblée Nationale, le docteur André Dassoundo.

Il fut avant 2006, l’un des ardents supporters de la candidature de Boni Yayi, avant de prendre, un moment, ses distances, à cause des dissensions avec certains courtisans, sur l’attitude à tenir vis-à-vis du dialogue politique national.

Bien qu’il ait soutenu Abdoulaye Bio Tchané pour la présidentielle de 2011, André Dassoundo qui fait de sa devise : le changement d’habitude et l’Opposition à la corruption (CHOC), reste constant dans sa vision de la politique. Soutenir fortement ce qui est bien pour la nation et pour le peuple, critiquer et dénoncer tout ce qui peut diviser ou retarder le Bénin.

Il reste donc dans cette logique , face à l’attitude courageuse de Boni Yayi face à ce qui se dessine comme un scandale dans l’affaire du port sec de Tori Bossito.

Source : L’Autre Quotidien

 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0