Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN: APPEL A LA MARCHE CONTRE L’ASSASSIN DES LIBERTES

  

  

Depuis quelque temps, le Ministre de l’Intérieur lançait des communiqués tendant à intimider les masses pour des manifestations pacifiques contre la privation du droit de vote, la LEPI frauduleuse et les autres exigences populaires. Le caractère grossièrement liberticide de ces communiqués du ministre assassin des libertés a été balayé par les marches en cours. Mais dans sa volonté de réprimer les libertés, c’est maintenant les préfets qui prennent la relève. Ainsi le préfet de l’Atlantique, le sieur Jules Honorat HESSOU, a envoyé au maire de Cotonou un courrier portant «interdiction des manifestations culturelles traditionnelles publiques» dans la période allant de l’ouverture officielle de la campagne au jour du vote.

Au nom de cette loi qui ne vise que les manifestations culturelles traditionnelles publiques ou toutes autres manifestations susceptibles de restreindre les libertés individuelles, le préfet Jules Honorat HESSOU, le préfet liberticide de Boni YAYI, tente de s’opposer aux manifestations pacifiques contre les actes de fraude du pouvoir comme la privation de centaines de milliers de personnes du droit de vote ou l’invalidation arbitraire du candidat du PCB, Philippe NOUDJENOUME, Or la période de campagne électorale est justement cette période où tous les citoyens ont le droit de cortège, donc de manifestation sans déclaration préalable, pour exprimer haut et fort leurs problèmes, leurs revendications à l’attention des candidats. La campagne électorale n’est pas réservée seulement aux candidats et à leurs partisans, mais à tous les citoyens, à ceux qui sont pour et à ceux qui sont contre, à ceux qui appellent à voter et à ceux qui appellent au boycott. C’est ça la démocratie, c’est cela que dit la loi.

  

C’est pourquoi l’ODHP proteste contre la volonté du Préfet du tyran Boni YAYI, Jules Honorat HESSOU et le condamne comme auteur d’abus de pouvoir et de violation des libertés démocratiques. L’ODHP appelle tous les démocrates à protester dans la rue contre tous les assassins des libertés. L’ODHP réitère son appel à tous les travailleurs, à la jeunesse à participer massivement à la marche qu’elle organise en collaboration avec les Centrales syndicales le mardi 1er mars 2011 pour exiger:

 

Gustave ANATO



Le prise en compte de tous les exclus de la LEPI et le rétablissement du candidat du PCB, Philippe NOUDJENOUME dans ses droits de candidat pour les élections actuelles;

 

La satisfaction des exigences expresses des travailleurs et es peuples.

 

LA DICTATURE NE PASSERA PAS !

 

A BAS LE PREFET JULES HESSOU !

 

TOUS A LA MARCHE DU MARDI 1ER MARS 2011:

 

RASSEMBLEMENT 08 heurs A LA BOURSE DU TRAVAIL.

 

Cotonou, le 26 février 2011

Pour l’ODHP,

Le Président

 

 

Tag(s) : #ACTIVITES MILITANTES

Partager cet article

Repost 0