Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 23/02/2013

 

 

BENIN : Après la tentative d’empoisonnement, le Président Boni Yayi innove avec une tentative de putsch

 

 

 L’ex patron de la compagnie de gendarmerie de Cotonou, le commandant Pamphile Zomahoun, a été arrêté depuis la mi-journée d’hier pour raison d’Etat.

 

De sources proches de la présidence, on l’accuse d’être le cerveau d’une bande qui planifierait un coup d’état pour renverser le gouvernement du Président Boni Yayi.

 

 

Le General AKPONA (ancien Chef d'Etat-major des Forces Armées Béninoises) en cavale ?

 

Selon les mêmes sources, le général Emmanuel AKPONA serait activement recherché par la police. Il parait qu’il aurait fait une mauvaise gestion d’un fonds (secrets ?) pendant qu’il était Chef d’Etat-major général de l’armée.

 

Ancien Chef d'Etat-major des Forces Armées Béninoises pendant six mois, jusqu’à son départ le 31 décembre 2012, il a été le puissant patron de la redoutée garde présidentielle de Boni Yayi tout au long de son premier quinquennat. De la même ethnie que le Président, il était considéré comme l’un de ses plus proches parmi tous les proches.

 

Si l’information est confirmée, le général Emmanuel AKPONA serait lui aussi tombé en disgrâce, comme plusieurs anciens collaborateurs du Chef de l’Etat dont certains anciens ministres sont renvoyés devant la Haute Cour de Justice.

 

Cela pose un vrai problème institutionnel concernant le choix présidentiel de ses proches collaborateurs et sa capacité à manager les Hommes.

 

  Source:https://www.facebook.com/#!/journal.lepotentiel.1

 

Tag(s) : #Politique Béninoise