Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

17 mai 2010


Ballet diplomatique autour du candidat de l’ « Un »: Adrien Houngbédji reçu par des ambassadeurs


 

La semaine écoulée n’a pas été de tout repos pour le candidat désigné de l’Union pour la Nation (l’Un). En effet, Me Adrien Houngbédji a été reçu par cinq ambassadeurs accrédités au Bénin. Au cœur des échanges, des questions de développement et d’actualité.

 

Depuis sa désignation par les ténors de l’ « Un », tous les actes que pose le président Adrien Houngbédji confirment sa stature d’homme d’Etat. Cela se remarque surtout à travers son offensive diplomatique. La semaine passée, il a eu des entretiens tête -à -tête avec des diplomates dont les pays soutiennent la jeune démocratie béninoise et l’effort du développement du pays. Jeudi 13 mai 2010, le président Adrien Houngbédji a été l’hôte de l’ambassadeur des Pays –Bas, Wooter Plomp. Mais avant, Mme Françoise Collet, la Représentante résidente de l’Union Européenne (l’UE) avait reçu le porte étendard de l’ « Un ». Leur homologue de la Chine quant à lui a, sur son invitation reçu à domicile le président Adrien Houngbédji. Alors que l’Américain, James Knight représentant des Etats- Unis a effectué le déplacement de Porto-Novo où il a eu un huis clos avec le leader charismatique des Tchoco-tchoco. Adrien Houngbédji et ses hôtes ont revisité la coopération bilatérale et multilatérale. Les diplomates auraient été impressionnés par la grande maîtrise des dossiers de l’Etat par Adrien Houngbédji. Ils auraient été aussi séduits par la vision de développement de l’homme d’Etat qu’est le candidat de l’ « Un ». Alors, ils se sont ouverts à leur interlocuteur. Ce qui a permis au challenger numéro un de l’actuel locataire du Palais de la Marina de mieux affiner ses analyses. En ce qui concerne les questions brûlantes de l’heure, Adrien Houngbédji aurait réitéré ses inquiétudes et celle de son alliance politique en ce qui concerne le processus de réalisation de la Lépi et du Rena.

Courageusement, il aurait signifié aux partenaires technique et financier que le peuple Béninois a besoin d’une Lépi consensuelle et non d’une Lépi tronquée . Par ailleurs, le président Adrien Houngbédji aurait rafraîchi la mémoire des diplomates en ce qui concerne les différents scandales qui ont entâché le régime du Changement en l’occurrence les affaires Cen-Sad et machines agricoles. Enfin le leader de l’opposition se serait inquiété de l’accroissement de la paupérisation des Béninois, de l’absence de dialogue social et de l’insécurité. Puis il aurait pris date en martelant que quand il sera dans quelques mois à la Marina, la paix descendra dans tous les foyers. Visiblement satisfaits, les diplomates en retour auraient rassuré Adrien Houngbédji que leurs pays continueront de soutenir l’expérience béninoise demain plus qu’aujourd’hui.

AT



Tag(s) : #Politique Béninoise