Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canal3.jpg

 

 

 

13/01/2014

 


BENIN - CANAL 3 DE NOUVEAU VISIBLE A PARIS SUR LE CANAL 550 d’ORANGE : Un grand merci à mon ami Abdoul Malick SEIBOU dit « GOMINA » *


 

Je sors personnellement d’un trou noir depuis que je ne suis pas arrivé à capter cette chaîne qui, bon gré, mal gré, me permettait d’avoir un autre son de cloche que la TV YAYI BONI qui me donnait tant de maux de tête et, pensais-je, allait finir par avoir raison de moi.


Je salue tous les journalistes de cette chaîne privée et toutes les petites mains qui la font vivre au quotidien. A André DOSSA, l’un des responsables de la chaîne que j’ai eu à vilipender les oukases par le passé, je demande qu’il demeure cohérent désormais malgré les contingences de son employeur.


A l’amazone Berthe CAKPOSSA que j’ai eu le bonheur de rencontrer en août 2013 à Cotonou, je réaffirme mon soutien, ma compassion  et je lui renouvelle mon amitié.


Dès la coupure de Canal3 sur paris, je me suis ouvert au PDG Abdoul Malick SEIBOU dit « GOMINA » qui m’a rassuré. La semaine dernière, un ami commun m’a confirmé que la première TV privée du Bénin allait être opérationnelle. C’est désormais chose faite et c’est tant mieux pour le pluralisme de l’information et plus rassurant pour la liberté de l’information, chose inscrite en lettres de marbre dans notre Constitution.


- Alors, m’écriai-je, où réside l’anarchie qui selon tout bon esprit, dévore la Chine ?

- L’anarchie réside dans le cerveau des hommes de ton espèce, répondit toujours le plus âgé. Vous vous figurez, en Europe, que vous détenez la vérité. Parce que chez vous vos pays ont un gouvernement à leur tête, vous croyez d’abord que c’est le gouvernement qui fait marcher le pays, ensuite que tout autre pays, pour fonctionner, doit avoir comme le vôtre un gouvernement. Confessez ici votre erreur. Si les bolcheviks qui, eux aussi, cherchaient un nouveau système, nous avaient imités, il y a longtemps, avec le bruit qu’ils ont faits, qu’ils auraient conquis le monde. Eux ne se sont pas contentés de démolir, ils ont voulu reconstruire. Ce fut leur faute. Nous, nous n’avons plus rien : ni suffrage universel, ni suffrage de classe, ni soviets, ni gouvernement, ni députés, ni commissaires ; quant à la caisse de l’État, elle est sèche comme une figue de trois ans. L’État est mort, mais le pays vit. Jamais le pays n’a mieux vécu que depuis qu’il n’y a plus d’État ».

 

·        * Je ne souhaite pas qu’une amitié humaine devienne une croix pour mon ami car nous savons que le roi Boni 1er peut être cruel !!!

 

IB

 

 

 

 


 
  
  
Tag(s) : #Actualités Béninoises
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :