Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 21/01/2013

 

 

BENIN - Carnet noir : Maître Cyrille KOUKOUI , le chef de file des soutiens de Boni Yayi à Paris lors des élections présidentielles de 2011 n’est plus

 

 

Aussitôt après le KO énigmatique de son champion et mentor Boni Yayi, l’ami Cyrille KOUKOUI a pris armes et bagages pour la destination Cotonou. Il rêvait d’être nommé ministre de la République comme un certain Max AHOUEKE, lui aussi avocat ayant bourlingué sur les bords de la seine.

 

Mais, malgré le travail abattu en France pour le candidat cauris et FCBE, il ne put jamais entrer dans le cercle très fermé et très vorace des courtisans du roi. Dès lors, son calvaire commença et se solde par une longue maladie. Rapatrié en France, son pays d’adoption, il rendit l’âme dans l’anonymat. C’est vrai, le monde politique, surtout béninois, est très cruel.

 

Etant dans deux camps opposés, nous nous sommes affrontés dans des débats d’idées, toujours à la loyale. La dernière fois que je l’ai vu, c’était au Consulat Général du Bénin en France lors du scrutin présidentiel où je représentais le candidat Adrien HOUNGBEDJI.

 

C’est donc avec beaucoup d’émotion et de tristesse que je viens d’apprendre la mort de ce combattant de la liberté et des valeurs démocratiques. A sa famille et à ses proches, je présente mes sincères condoléances. Dieu a repris ce qu’il a créé.

 

L’ami Cyrille n’est pas mort, mais il renaît dans une nouvelle vie éternelle !!!

 

Benoît ILLASSA

 

  

8 mai 2008

 
 Soutien aux actions du chef de l’Etat: Me Koukoui et les Béninois de Paris dans la danse

 

Contribuer au développement socio-économique et culturel du Bénin, être une force de propositions et de soutien à toutes les actions positives et de luttes que mènent les responsables actuels du pays pour éradiquer l’état de précarité de la population béninoise,

 

 

Engager le pays dans la voie de la prospérité économique et de la paix sociale, permettre la création de la richesse matérielle et culturelle, entretenir et développer les relations bilatérales soutenues de coopération entre le Bénin et diverses institutions de l’Etat français et d’autres pays à travers le monde, consolider les liens d’amitié et de solidarité entre ses membres notamment pour la défense de leurs intérêts matériels et moraux et faire du lobbying politique, économique et culturel tout en apportant un soutien actif ou moral à toutes les autres associations de la diaspora. Voilà les objectifs que vise Me Cyrille Koukoui et les membres de la Convergence pour un Bénin Emergent (Cpbe) qui ont déjà à leur actif plus d’un projet qui réunit régulièrement les avocats francophones d’Afrique et d’Europe. En lançant la semaine dernière son initiative au Bénin, Me Cyrille Koukoui qui a le soutien de plusieurs groupes français veut mettre en accord les ordres professionnels d’Europe avec ceux du Bénin. « notre vision est de profiter de ce vent de changement et de la volonté du président Yayi Boni pour un Bénin émergent pour sortir le pays de son état actuel’’ a déclaré Me Cyrille Koukoui qui se rappelle des résolutions de la conférence des forces vives de la nation et de la nécessité pour tous les fils du Bénin de la diaspora d’apporter leur pierre à l’édifice. Son organisation qui vise un but politique va, dit-il, aider les groupes d’activité dans le pays à tisser de bons liens avec d’autres et leur permettra de bien jouer leur rôle. Me Cyrille Koukoui est le premier vice-président de l’Association Convergence pour un Bénin Emergent (Cpfe) et est chargé de la communication stratégique et juridique. Depuis la naissance de son association, il est à cheval sur le Bénin et la France et a déjà à son actif une plateforme de travail qui lui permet de démarrer dans de bonnes conditions ses activités. Avec le soutien de son collègue avocat, Me Jacques Migan, Me Cyrille Koukoui veut aussi développer des actions dans le domaine de santé. Il est aidé dans ses travaux sur place au Bénin et dans la sous-région Ouest Africaine par M. Marc Kiki qui connaît mieux que lui le pays.

 

J-Ch. H.
(Br. Ouémé/Plateau)

 

Tag(s) : #Contribution de la Diaspora

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :