Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

27/01/2013

 

 

BENIN- CCIB: Le cri de Cœur d’un Béninois soucieux du développement de son Pays

 

Par A. Ishegun

 

 

Sans nom et sans visage, Quels fantômes ont intérêt à l’inaction à la CCIB ?

 

 

Il fallait le craindre et c’est arrivé ! Les élections à la CCIB viennent d’être repoussées sans que rien de préjudiciable à la procédure en cours n’explique ce nouvel avatar.

 

 

« Diriger c’est prévoir », dit-on, s’agissant de la bonne gouvernance.

 

Car, faut-il croire que ce moment important pour notre économie n’ait pas été suffisamment prévu, suffisamment planifié, suffisamment réfléchi ? Je n’ose le croire pour un pays comme le Bénin réputé pour son génie.

 

Alors qui a intérêt au prolongement d’une période d’instabilité qui a déjà duré au moins 2 ans et coûté bien des opportunités à notre économie ?

 

Qui a intérêt à saper les efforts du gouvernement pour la mise en place diligente d’une CCIB efficace après deux années d’inaction, alors que tout invite à se mettre au travail pour dynamiser noter économie ?

 

Qui a intérêt à l’immobilisme de notre outil de développement qu’est la CCIB ?

 

J’ai rêvé un instant au retour du civisme et du patriotisme économiques en voyant les efforts déployés par le Chef de l’Etat pour la redynamisation de notre Chambre de Commerce et d’Industrie.

 

Mon petit doigt m’a toujours mis en garde face à mon angélisme coutumière ; il m’a tellement nargué face à ma crédulité naïve ; et je dois admettre qu’il connaît mieux que moi, les stratégies des masques sans visage et sans nom, si actifs à déconstruire tout ce qui peut aider notre pays à progresser à bon rythme. Les Torpilleurs de l’ombre, qui donc êtes-vous ?

 

J’ai honte de constater que là où il faut avancer et défier le temps, certains choisissent les chausse-trappes et manient les obstacles comme outils de leur patriotisme pervers.

 

J’ai honte du temps ainsi perdu depuis 2 ans qui manquera au bilan de notre pays ; et j’enrage ! Car jour après jour, nous sommes la risée de nos voisins et du monde qui progressent et nous taillent des croupières sur la scène internationale et sous régionale.

 

Sont-ils heureux ces porteurs de masques et ces anonymes lorsque le moment venu, ils se regardent dans leur miroir patriotique ? Sont-ils fiers de faire perdre des opportunités précieuses à leur pays ? Quelle est leur définition du civisme et du patriotisme économiques ?

 

Le sage a toujours dit « ne cherchez pas votre pire ennemi hors de vous, car il est en vous ». Alors vous, les masques sans nom et sans visage, songez au principe économique qui considère que « qui n’avance pas recule ». Sortez de l’ombre et regardez votre pays avec ambition et courage. Vous constaterez que vous perdez vous aussi en maniant le frein plutôt que l’accélérateur. Vous perdez en dynamique globale du Bénin. Vous perdez comme membre d’un pays décrédibilisé. Vous perdez et êtes dangereux autant pour vous que pour notre cause commune qu’est le pays.

 

Je vous invite alors à jeter le masque et à recouvrer un nom. Je vous invite à partager les débats et les projets. Je vous invite à prendre votre place dans la construction d’une CCIB efficace pour tous, car vous êtes fils du Bénin et le pays a besoin de toutes les forces de ses citoyens.

 

Je vous en conjure, brûlez vos masques et venez construire !

 

 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise