Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chèque diplomatique sur la Lépi…

 

Le forcing sur la liste électorale contre quelques privatisations en faveur des entreprises françaises. Un grand classique que cette diplomatie hexagonale à base de chèque et de portefeuille. Les unionistes qui déversent leur bile sur la représentante résidente du Pnud au Bénin savent que le péril est ailleurs. Le fameux soutien de la communauté internationale à un processus de la Lépi complètement désaxé doit certainement beaucoup plus à des réglages souterrains de l’ex-puissance coloniale qu’à une prétendue complaisance de Thomas Nardos-Bekele. Des réglages que l’ambassadeur de France a d’ailleurs voulu que çà se sache de tous les Béninois à travers le communiqué de l’Union européenne sur la Lépi le 06 avril 2010. En entrefilet, le rôle de la présidence a été bien mis en exergue : « Yayi n’aurait jamais obtenu ce sauf-conduit pour son forcing sans la bénédiction de l’Elysée ».
 
On parlait de chèque et de diplomatie. La dizaine de milliards menacés en cas d’arrêt du processus de la Lépi parait un raccourci trop hâtif. La même communauté internationale a déboursé des centaines de milliards f Cfa pour le fichier électoral en Côte d’Ivoire sans qu’à Bruxelles on ne décide d’un forcing face aux hésitations de Gbagbo qui perdurent depuis des années. C’est sans compter avec un autre grand classique de la diplomatie hexagonale qui est l’appui aux dirigeants africains en détresse. Très souvent, ces genres de ficelles échappent aux diplomates en poste sur place. Pauvre Besancenot ! Nous sommes tous témoins qu’entre Sarkozy et Yayi, cela n’a jamais été la lune de miel malgré les singeries de la propagande du docteur-président sur le modèle du Sarko-show. Mais il y a une abysse entre l’arrogante suffisance de la Marina auréolée des 75% de l’électorat en 2006 et le président incapable de remanier son gouvernement, ayant perdu sa majorité au parlement, un entourage plombé par la décadence et en proie à des défections tous azimuts. Annoncée à plusieurs reprises puis repoussé, la visite de Kouchner voire de Sarkozy himself ne figure plus sur les agendas. La Marina aurait pu tirer un prestige infiniment plus grand si Carla Bruni était descendu à Cotonou en première dame de France qu’en majorette de luxe pour des causes humanitaires.
 
Or, Yayi vend tout sur son passage ; liquidation tous azimuts de tout ce qui appartient à l’Etat. C’est plutôt là que la diplomatie du chèque étale tous ses méandres. La bouderie hexagonale imposée au gouvernement du Changement a juste réussi à le pousser dans des infidélités préjudiciables aux entreprises françaises. Déjà le coup de pouce à la marche forcée de la Lépi a permis de mettre le groupe « Orange » en pôle position dans la perspective de la liquidation programmée de Bénin-Télécoms. Jusque là c’était des Libyens, des Asiatiques, des nationaux émergents qui bénéficiaient des gré à gré et des montages financiers les plus fantaisistes. La seule concession ou privatisation d’envergure dont peuvent se contenter les Français reste le groupe Bolloré au port de Cotonou.
 
Les unionistes ne pouvaient donc pas prendre le risque d’un choc frontal avec l’Hexagone lancée dans une opération d’emplette en cette fin de mandat où les émergents multiplient les bradages. La surchauffe entretenue autour du lancement du recensement participe à ces jeux d’intérêts qui échappent aux communs des Béninois. Seuls les initiés sont en droit de comprendre pourquoi la classe politique accepte la réalisation de ce fichier électoral alors que tous les voyants objectifs le qualifie de désastreux. Tous les acteurs savent que le recensement a démarré avant même le rappel et la formation les élus locaux chargés de cautionner le travail quotidien des agents recenseurs. L’instance suprême de tout le processus, la Cps/Lépi est privée du tiers de ces membres. Les délais sont largement débordés du fait des soubresauts. Mais malgré tout, on poursuit.
 
Des chèques sont en jeu…
 
arimi choubadé
Rédigé le 03 mai 2010
Tag(s) : #EDITORIAL
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :