Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Communiqué de presse de l’Union fait la Nation sur la CPS et la MIRENA

 

 

Il est revenu à l’Union fait la Nation que la CPS et la MIRENA ont donné instruction pour que les agents recenseurs recueillent chez les chefs de quartier de ville et de village leur signature sur des procès verbaux anti datés ou sur des attestations de bonne fin d’exécution. Depuis le samedi 15 Mai 2010, ces attestations sont soumises à la signature de nombre de chefs de village ou de quartier ville, souvent avec une rémunération ou une promesse de rémunération.

 

Cette ultime opération relève purement et simplement de l’escroquerie intellectuelle et politique. Sinon, comment demander à des Chefs de village et de quartier qui n’ont pas été associés dès le départ, qui ne connaissent pas bien souvent les critères techniques de validité d’un recensement, qui ne peuvent même pas savoir si la plupart de leurs administrés ont été recensés, de signer une attestation de bonne fin d’exécution? L’objectif, en recueillant ces attestations, c’est de tromper l’opinion publique sur les résultats réels de l’opération de recensement.

 

Par conséquent, l’Union fait la Nation attire l’attention des chefs de village et de quartier qui signeraient une attestation, avec ou sans rémunération, sans vérifier l’effectivité du recensement de l’ensemble de leurs administrés, qu’ils s’exposent à la désapprobation populaire et aux rigueurs de la loi.

 

L’Union fait la Nation félicite l’ensemble des populations pour avoir répondu massivement à son appel pour participer à l’opération de recensement de porte à porte. Cette adhésion massive à notre mot d’ordre a permis d’améliorer le taux de recensement. Mais, l’Union fait la Nation sait que l’adhésion populaire ainsi induite ne pourrait produire aucun miracle, avec une cartographie censitaire bâclée, des agents recenseurs malformés, surchargées et démotivés, la saison des pluies installée dans une bonne partie du pays et enfin l’impréparation générale dans laquelle l’opération a été déclenchée.

 

A tous les chefs de village et de quartier de ville, l’Union fait la Nation demande instamment d’éviter à tout prix de se compromettre dans les manœuvres visant à créditer une LEPI conduite dans la violation continue de la loi, l’opacité et l’unilatéralisme politiques. Toute signature engage le signataire.

 

Fait à Cotonou, le 15 Mai 2010

Le Coordinateur Général

Antoine Kolawodé. IDJI



Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :