Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN - Conseil des ministres du mercredi 26 février 2014 : 50 officiers promus au grade supérieur des forces armées béninoises

 

 

28 février 2014

 

 

Les ministres béninois ont tenu leur conseil ordinaire hebdomadaire le mercredi 26 février 2014. A l’occasion, le Chef de l’Etat, chef des armées, a prononcé la promotion au grade supérieur d’Officiers des Forces armées béninoises au titre des 1er, 2ème, 3ème et 4ème trimestres de l’année 2014. Ils sont une cinquantaine d’officiers.

 

COMMUNIQUE

 

Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance ordinaire le mercredi 26 février 2014 sousla présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.

Au début de la séance, le Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence en la mémoire de feus :

- Christine TCHOUKPA NAHUM, mère du Commissaire de Police de 1ère classe NAHUM Omer décédée le mardi 21 janvier 2014 ;

- veuve Madeleine SOHOU née OUINSOU, Contrôleur d’action Sanitaire à la retraite, mère de Monsieur Alfred SOHOU, contrôleur Général de la Police à la retraite, décédée le vendredi 31 janvier 2014 et

- Théodore AHOUANGAN, ancien Chef du bureau régional Zou-Collines de l’Agence Bénin Presse (ABP) à la retraite, décédé le 09 février 2014 ;

- Monsieur MAZOU Doumbani, Infirmier des grandes endémies à la retraite, ancien député, ancien conseiller territorial décédé le 04 février 2014.

Le Conseil des Ministres, à la suite du compte rendu de la tournée gouvernementale sur le suivi du ramassage du coton et son convoyage vers les usines, a décidé de renforcer le dispositif des Forces de Défense et de Sécurité déployées sur le terrain.

A cet effet, le Ministre de la Défense Nationale a été instruit en relation avec le Chef d’Etat-Major Général des Armées de :

· augmenter l’effectif de 2000 éléments comprenant les composantes des forces de sécurité publique notamment militaires, gendarmes,  agents de police, des eaux et forêts ainsi que les sapeurs-pompiers ;

· les organiser à assurer la sécurité dans les marchés autogérés afin de mettre en confiance les producteurs ;

· veiller à l’amélioration de leurs conditions de travail.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a été également instruit de prendre toutes les dispositions au niveau de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra) pour que toutes les diligences soient accomplies afin d’assurer un prompt paiement des transporteurs.

Dans le même cadre, le Conseil des Ministres invite les jeunes gens des bassins cotonniers à prendre activement part à cette mobilisation générale afin de sauvegarder l’importante production cotonnière des intempéries et de son transport  à temps vers les usines.

Le Ministre de l’Energie, des Ressources Pétrolières et Minières, de l’Eau et du Développement des Energies Renouvelables a rendu compte au Conseil des Ministres du rapport de l’étude de faisabilité du projet de construction d’une centrale électrique thermique de 300 à 400 MW au Bénin.

L’objectif de l’étude est de donner au Maître d’Ouvrage, une description de l’étude d’alternatives relatives au choix de la technologie et au dimensionnement des unités de production d’électricité suivant différents aspects notamment la disponibilité et le prix des combustibles envisagés, l’analyse des avantages et inconvénients respectifs pour chacune des variantes.

En approuvant ce rapport, le Conseil des Ministres a retenu entre quatre (4) technologies proposées, l’option qui consiste en l’acquisition et à l’installation d’une centrale thermique duale de type « moteur » à Maria Gléta.

A cet effet le Ministre de l’Energie, des Ressources Pétrolières et Minières, de l’Eau et du Développement des Energies Renouvelables a été instruit de transmettre les études opérées à notre partenaire financier la Banque Islamique de Développement en vue de requérir son expertise.

Le Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire a rendu compte au Conseil des Ministres des affrontements entre certaines communautés confrontées au phénomène de la transhumance transfrontalière.

Le Conseil des Ministres a déploré les pertes en vies humaines intervenues à l’occasion de ces affrontements.

Le Conseil des Ministres présente ses condoléances aux familles et communautés éplorées et convie toutes les parties concernées à la retenue et à la tolérance.

Dans cette optique, le Conseil des Ministres a décidé de l’envoi sur le terrain d’une délégation ministérielle composée du Ministre de la Défense Nationale, du Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes et du Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire en vue de :

· sensibiliser les populations sur les problèmes liés à la transhumance transfrontalière et la nécessité de la réconciliation ;

· étudier les mesures à prendre pour éviter à l’avenir ces affrontements malheureux.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a présenté au Conseil des Ministres qui l’a approuvée, une communication relative au point des diligences pour le démarrage effectif des activités de la Centrale d’Achat des Intrants Agricoles SA (CAIA-SA) au titre de la campagne agricole 2014-2015.

En approuvant cette communication le Conseil des Ministres a demandé notamment au  Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche en relation avec le Ministre de l’Economie et des Finances :

· de mettre en urgence à la disposition de la CAIA-SA du matériel roulant et un fonds de roulement de 50.000.000 de francs CFA pour le démarrage de ses activités ;

· un agent comptable ou régisseur ;

· d’instruire le Directeur Général de la CAIA-SA de proposer en urgence au Gouvernement un plan de distribution des intrants vers les localités concernées ;

· de mettre en place une structure de contrôle régulier des opérations matérielles et financières de la CAIA-SA et d’assurer par l’inspection générale d’Etat un audit semestriel.

Le Ministre du Développement, de l’Analyse Economique et de la Prospective, le Ministre des Travaux Publiques et des Transports et le Garde des Sceaux, Ministre de la Législation et des Droits de l’Homme ont rendu compte au Conseil des Ministres de la concertation tenue entre le gouvernement du Bénin, celui du Niger et le groupe BOLLORE au sujet de la réalisation de la branche Est de la boucle ferroviaire Ouest africaine, à Paris du 17 au 21 février 2014.

En approuvant cette communication, le Conseil des Ministres a instruit lesdits Ministres de poursuivre au sein du comité de pilotage les négociations en vue de l’aboutissement effectif du projet.

A la Présidence de la République, sur proposition du Chef Suprême des Armées, la promotion au grade supérieur d’Officiers des Forces Armées Béninoises au titre des 1er, 2ème, 3ème et 4ème trimestres de l’année 2014 a été prononcée :

POUR COMPTER DU 1ER JANVIER 2014

ARMEE DE TERRE

GRADE DE : COLONEL

 Lieutenant-colonel AGONTINGLO Norbert

GRADE DE : CHEF DE BATAILLON OU CHEF D’ESCADRONS

- Capitaine GBESSEMEHLAN Toussaint ;

- Capitaine GBETO Coovi Théophile.

GENDARMERIE NATIONALE

GRADE DE : COLONEL

 Lieutenant-colonel  KOUMASSEGBO Dossou Sévérin.

POUR COMPTER DU 1ER AVRIL  2014

ARMEE DE TERRE

GRADE DE : COLONEL

- Lieutenant-colonel KPOHIZOUN K. Sènannou E. ;

- Lieutenant-colonel BABI Fanou.

- Lieutenant-colonel KANDISSOUNON Léon Fulbert ;

- Lieutenant-colonel IDJOUOLA Tétédé.

GRADE DE : LIEUTENANT-COLONEL OU CHIRURGIEN DENTISTE LIEUTENANT-COLONEL

Chirurgien-Dentiste-Commandant DAHOUE Togbédji Richard.

GRADE DE : COMMANDANT OU MEDECIN-COMMANDANT

- Capitaine HOUNTON Saturnin Sourou ;

-  Médecin-Capitaine HOUNKPEVI Mahounakpon ;

- Médecin-Capitaine GOUSSIKINDE Noudéwénou Cyrille ;

- Médecin-Capitaine FATON Alexandre Dossou.

GENDARMERIE NATIONALE

GRADE DE : COLONEL

Lieutenant-colonel OGOUDIKPE Agnidé Fatokou.

GRADE DE : LIEUTENANT-COLONEL

- Chef d’escadron FONTECLOUNON François ;

- Chef d’escadron MORO ABDOULAYE Imorou.

GRADE DE : CHEF D’ESCADRON

Capitaine GBEGAN Herbert Joël.

POUR COMPTER DU 1ER JUILLET 2014

ARMEE DE TERRE

GRADE DE : COLONEL

- Lieutenant-colonel OROU GANI Koni ;

- Lieutenant-colonel MEDETO N’GBEDRO Chimato ;

- Lieutenant-colonel TOSSOU Sai Jean Baptiste ;

- Lieutenant-colonel AHOUANVOEDO H. Didier.

GRADE DE : LIEUTENANT-COLONEL

Chef de Bataillon NASSARA Cyriaque.

GRADE DE : CHEF DE BATAILLON OU MEDECIN-COMMANDANT

- Médecin-Capitaine AYI MEGNANGLO CodjoAusther ;

- Médecin-Capitaine RAIMI Abdou Ganiou ;

- Capitaine ALI Philippe Néri ;

- Capitaine KEKERE Pamphile Dotou ;

- Capitaine BARKA I.I. Georges ;

- Capitaine MAGNON Damien.

FORCES AERIENNES

GRADE DE : COLONEL

- Lieutenant-colonel ASSOGBA Aristide ;

- Lieutenant-colonel AYISSOTODE Coffi Emile.

GENDARMERIE NATIONALE

GRADE DE : COLONEL

Lieutenant-colonel KLINKPE O. A. Lucien.

GRADE DE : CHEF D’ESCADRON

Capitaine NOUKOUSSI Chabi Théodore.

POUR COMPTER DU 1ER OCTOBRE  2014

ARMEE DE TERRE

GRADE DE : COLONEL

- Lieutenant-colonel KOHOUNGO Eké Apollinaire ;

- Lieutenant-colonel YACOUBOU Boni Laga Bouraïma ;

- Lieutenant-colonel ADJILE Elisée ;

- Lieutenant-colonel BOKO DAH FODE Jean Galbert.

GRADE DE : LIEUTENANT-COLONEL

Chef de Bataillon CHAHOUNKA Mêtohokan Gabin Abel.

GRADE DE : COMMANDANT OU CHEF DE BATAILLON OU INTENDANT MILITAIRE DE 3EME CLASSE

- Capitaine AIHOU Yaovi Edgard C. ;

- Capitaine KOUKOUI N’koussantiSagbo J. ;

- Intendant Militaire Adjoint SOVI Emmanuel ;

- Capitaine AGBIDI Jules ;

- Capitaine HOUNGBEDJI Judicaël K. Midakpé ;

- Capitaine ADAMASSOU Oladélé Valère ;

- Capitaine JOHNSON Jaasai James.

GENDARMERIE NATIONALE

GRADE DE : COLONEL

- Lieutenant-colonel AHIHA Enabouhoua  Justin ;

- Lieutenant-colonel AFANNOU Ludovic.

GRADE DE : LIEUTENANT-COLONEL

- Chef d’escadron DEDO Dêhoungnon ;

- Chef d’escadron SIMON SANI Yacoubou.

GRADE DE : MEDECIN-COMMANDANT

- Médecin-Capitaine LATAME Joseph Guy ;

- Médecin-Capitaine KPETEKOUSSO Achile.

Sur proposition du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’homme et après avis du Conseil Supérieur de la Magistrature, les Magistrats dont les noms suivent sont nommés au Tribunal de Première Instance de première classe de Cotonou dans les fonctions ci-après :

Président du Tribunal : AKPO Euloge ;

Procureur de la République : KILANYOSSI Mardochée Makanjuola Vignon.

Fait à Cotonou, le 26 février 2014

 

Le Secrétaire Général du Gouvernement,

Alassani TIGRI

 

 

 
 
  
  
Tag(s) : #CONSEIL DES MINISTRES