Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crise a la Fcbe : IMMINENCE D’UN DEPART MASSIF AUTOUR DE BONI YAYI

 

9 mai, 2010 | Par lautrefrat 

 

 

 

Après trois années d’exercice du pouvoir suprême, le président de la république pourra bientôt commencer par compter ses chauds adeptes sur le bout des doigts d’une seule main. Déçus et victimes de plusieurs traitements qu’ils jugent indignes, des supporteurs de la première heure envisagent sérieusement d’abandonner le navire en plein orage.

D’ici la mi-juin, le président Boni YAYI connaîtra des heures assez douloureuses car il risque d’être seul aux commandes, accompagné de quelques inexpérimentés et des courtisans qui attendent leur tour pour s’attabler. De l’avis de ces personnalités et non des moindres, le régime n’est qu’un leurre et son bilan est des plus catastrophiques lorsqu’on observe le degré de la corruption et l’augmentation du train de vie de l’Etat. On sait depuis toujours que la politique est le chemin le plus court pour que les médiocres s’enrichissent. Mais, l’analyse minutieuse de la scène politique nationale au Bénin ces quatre dernières années démontre que notre pays a beaucoup régressé sur plusieurs plans. Pour ces mécontents, la goutte d’eau qui fait déborder le vase est cet enrichissement accéléré d’une caste qui s’arrache tout et la démolition des anciens opérateurs économiques bien connus et qui avaient pourtant soutenu l’avènement du changement. Pour ces raisons, la saignée sera abondante et pourrait même provoquer une mort subite du régime.

 

Visiblement, le président Boni YAYI aura une mission assez complexe car il devra résoudre deux équations difficiles à savoir la confection de listes pour la députation et préparer sa propre réélection. Et c’est là encore, ce qui causera ces départs imminents et massifs. YAYI ne pourra pas satisfaire tous ses « présidents » de partis politiques créés à un rythme hebdomadaire.

 

Arthur SETONDJI

Tag(s) : #Politique Béninoise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :