Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

   
 

BENIN - Déclaration de Boni Yayi à Dassa-Zoumé : « J’ai fabriqué Nicaise Fagnon »

 
 

 

Écrit par Marc David Molli

Jeudi, 12 Juillet 2012

 

Entre le Chef de l’Etat et le député de la majorité présidentielle, Nicaise Fagnon, c’est maintenant plus que la lune de fiel. Les morceaux choisis des propos du Président Boni Yayi à l’occasion de sa descente à Dassa-Zoumé, ce 11 juillet 2012, sonne la fin politique de l’ancien ministre des transports et des travaux, natif de cette localité.

Devant une marée humaine mobilisée pour accueillir le Chef de l’Etat, le député Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), Nicaise Fagnon, a politiquement saigné. « Nous sommes en famille, je me dois de dire ce qui ne va pas. Nicaise Fagnon, c’est un petit que j’ai gardé. Je l’ai fabriqué. Vous avez voté pour lui pour qu’il soit député à cause de moi. Maintenant qu’il est allé au Parlement, il s’allie à mes opposants pour dire question N°1, question N°2. Est-ce que ce que vous lui avez demandé de faire ? Les portes de mon bureau lui sont aujourd’hui fermées et c’est par André Okounlola qu’il passe maintenant pour me voir », a lâché en public le Président Boni Yayi, dénonçant par ailleurs « les infidélités politiques et les pertes de valeurs morales » dans son entourage.

« Chères populations de Dassa-Zoumè, le pouvoir que vous lui avez donné c’est pour m’insulter ? », a questionné le Président de la République. Et au public de répondre en chœur » non ! ». C’est alors que Boni Yayi fixe droit le député FCBE et déclare : « Tu ne peux pas prendre de l’argent pour insulter ton grand frère ». Comme pour assener un coup de grâce au parlementaire FCBE, Boni Yayi demande à son auditoire de « tirer les oreilles à Nicaise Fagnon » la prochaine fois qu’il sollicitera leurs suffrages. D’ailleurs, le Président de la République promet d’indiquer aux populations celui pour qui elles voteront la prochaine fois.

En effet, la réaction de Boni Yayi intervient suite à certains propos tenus par le député FCBE originaire de Dassa-Zoumé en marge d’une marche de soutien organisée en faveur du Chef de l’Etat le week-end passé. A cette occasion, Nicaise Fagnon avait laissé entendre que pendant qu’il occupait les fonctions de Directeur Général de la Société nationale pour la promotion agricole (SONAPRA), il s’était opposé à Patrice Talon mais qu’en son temps Boni Yayi ne l’avait pas écouté. C’est à une réponse cinglante du berger à la bergère qu’on a alors assisté à Dassa-Zoumé au cours de la visite du Chef de l’Etat.

Tag(s) : #Politique Béninoise