Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN - Experts Lépi: Kwabo !

 

 

2 février 2012 par  

 

 

Une délégation de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), séjourne actuellement à Cotonou dans le but d’évaluer la Liste Electorale Permanente Informatisée (Lépi) en dix (10) jours. Le délai semble être très court pour examiner une Liste Electorale Permanente Informatisée (Lépi). Tant les problèmes sont énormes. En effet, la Lépi  » Bako  » du nom de son coordonnateur est handicapée de plusieurs maux. Par exemple, il y a la masse des exclus. Ensuite, la création des villages supposés fictifs qui ne correspondent à rien de physique sur le terrain, notamment dans le mono. Il y a aussi la répartition des électeurs sur les listes électorales et la création fantaisiste des bureaux de vote. Peut-on raisonnablement faire l’audit et tirer des conclusions fiables en si peu de temps ? C’est une course contre la montre. La Lépi sera encore utilisée pour les élections communales et municipales. Voilà pourquoi, l’évaluation revêt un caractère de grande utilité.

 

La délégation de l’OIF peut dévoiler, -nous sommes curieux de le savoir- ses objectifs spécifiques, sa méthodologie et les résultats auxquels le commanditaire de l’évaluation désire aboutir. En l’absence d’une méthodologie clairement définie, le travail pourrait pécher par amalgame. Les experts sont les bienvenus dans un pays où la tolérance intellectuelle est encore de mise. Ils auront à présenter un rapport qui contiendra un cheminement, une logique, des faits, des graphiques. Ce qui augure d’une belle empoignade juridico -littéraire. Il n’y aura pas de place pour la diversion. Ce qui compte, ce sont les recommandations, les failles du dispositif et les essais d’amélioration.

 

Le délai peut paraître court. On peut supposer qu’un travail préliminaire a été fait. La longue liste des audiences institutionnelles peut être à l’origine de plusieurs pertes de temps. Aller à l’essentiel est le meilleur choix possible. Les audiences institutionnelles à l’africaine ne sont pas chronométrées. Les échanges se transforment souvent et très rapidement en discussions d’arbres à palabres. Voilà pourquoi cette étape de l’emploi du temps doit être gommée pour examiner les épines de la Lépi.

 

Evaluer suppose aussi mettre en exergue les faiblesses et les atouts. Les experts internationaux de l’OIF vont répondre à des questions substantielles dont voici la teneur :

 

-Est-il possible de réinscrire les citoyens béninois qui n’ont pas pu s’inscrire lors de la dernière opération de lancement ?

 

- Combien coûtera à l’Etat béninois le réexamen ou la correction de la Lépi ?

 

-Quelle expertise informatique est -elle requise pour continuer le travail au Sap/Céna ?

 

- Le vote électronique proposé par le séminaire de la Cour Constitutionnelle à Grand-Popo est-il pertinent et opportun ?

 

- Dans le cas échéant, de combien de machines devrions-nous disposer pour atteindre les indicateurs de performance préalablement définis ?

 

Ce sont autant de questions qui montrent que l’arrivée des experts a un double intérêt, politique et technique, pour tous les acteurs. A s’y méprendre, les experts pécheraient de n’avoir pas pris en compte les centres d’intérêt des uns et des autres. La paix précaire du pays doit être renforcée. Cela passe par la justice, l’équité. Le travail des experts peut être scientifique. Dans une telle perspective, il convient d’explorer les règles immuables de la statistique appliquée au monde des vivants. La Lépi n’est pas seulement un instrument de désignation de gouvernants. Elle est aussi un outil au service de la croissance économique en ce sens qu’elle constitue une aide à la décision. Pris sous cet angle, on doit souhaiter que l’évaluation des  » experts internationaux  » ne soit pas bâclée ou arrangée. C’est le vœu de ceux qui croient en la science et à la technique où la neutralité est un principe fonctionnel.

 

Herbert Houngnibo

 

Source: La Presse du jour

 



 

 
 
 
Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :