Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 17 décembre 2010

  

  

« Consécration à la fois historique et inédite ». C’est en ces termes que Sévérin Adjovi, Président du Comité d’Organisation de la cérémonie d’investiture de Adrien Houngbédji, a présenté la cérémonie qui procèdera l’investiture du candidat de l’Union fait la Nation. 50.000 militants sont attendus cette cérémonie officielle au Stade  de l’Amitié le 18 décembre prochain, selon les projections communiquées à la presse par le Président du Comité d’Organisation. Des artistes de grande renommée s’annoncent également à cette fête de l’opposition.

L’envergure et la portée de la manifestation ne sont point sous estimées  par l’Union fait la Nation. C’est à juste titre que des mesures particulières ont été prises pour la sécurité, la mobilisation, l’accueil, le protocole, l’organisation scénique et la communication. Une cérémonie à laquelle se sont annoncés divers hommes politiques du continent ou d’ailleurs proches du candidat Houngbédji ou d’autres leaders de l’UN. Ces dispositions sont conduites par un Comité d’organisation composé de 9 membres présidé par Sévérin Adjovi et qui se base sur des sous-comités. Au nombre de ceux-ci figurent le sous-comité chargé de la mobilisation présidé par Léhady Soglo, le sous-comité chargé de la préparation intellectuelle  dirigé par Lazare Sèhouéto , le sous-comité chargé de la communication et des médias conduit par Luc Vodouhè, le sous-comité chargé de la sécurité contrôlé par le Colonel Irené Ogouchola et le sous-comité chargé des affaires du protocole présidé par l’ancien Ambassadeur Auguste Alavo. Parallèlement à ce comité, 200 bénévoles oeuvrent pour la réussite de cet événement, révèle le Président Adjovi.

 

Les couleurs sont donc annoncées pour l’investiture officielle du candidat unique de l’Union fait la Nation désigné en Avril 2010 par les forces de l’opposition constituant ce bloc. Et si l’événement respectait la forme et l’allure que prédit le comité d’organisation, il n’y a pas de doute que ce serait vraiment « historique et inédit » dans l’investiture d’un candidat à la présidentielle au Bénin.



Médard GANDONOU

 

 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :