Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Bénin:Jean-Baptiste Satchivi fait commandeur dans l’Ordre national pour 24 ans dans l’entrepreneuriat au service du Bénin qui gagne

 

 

Fraternité- le 03 Nov. 2011

 

 

Une décoration méritée pour 24 ans dans l’entrepreneuriat au Bénin: Jean-Baptiste Satchivi fait commandeur dans l’Ordre national

 

Annoncée depuis le 2 mai 2009 sur instruction du chef de l’Etat par l’entremise du ministre Grégoire Akoffodji, la réception dans l’ordre national au titre de commandeur de Jean Baptiste Satchivi a eu lieu hier 2 novembre 2011 à l’Eglise St Charbel de Cotonou à titre exceptionnel. Devant un gratin de personnalités socio-politiques et opérateurs économiques, un homme a été célébré grâce à son travail de longue haleine. Il s’agit du président directeur général du Groupe Agrisatch et du Comptoir de distribution des produits agricoles, Jean-Baptiste Satchivi encore appelé Jeannot pour certains. Il se dit fier de nourrir de par ses produits les Béninois. Allocutions, témoignages et paraphes de documents, le tout dans un esprit de souvenirs et d’engagement ont été les temps forts de cette cérémonie à la grandeur de cet entrepreneur hors pair.

 

  

L’élévation dans l’ordre national au Bénin se fait à titres normal, exceptionnel et posthume. Pour le second cas, cela relève exclusivement de la volonté du chef de l’Etat. Et c’est le cas pour le président directeur général du groupe Agrisatch, Jean-Baptiste Satchivi qui a été élevé hier dans l’ordre national au rang de commandeur. Une cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’Eglise St Charbel à Akpakpa après une messe d’action de grâces. Devant un gratin de personnalités socio politiques et opérateurs économiques, au-delà des produits agro-alimentaires vendus par le Comptoir de distribution de produits alimentaires (Cdpa), le promoteur de cette grande entreprise a été présenté sous ses multiples facettes. D’abord, la grande chancelière de l’ordre national Koubourath Osséni a rappelé le parcours de Jean-Baptiste Satchivi, une figure de proue dans le monde des affaires au Bénin. Né le 24 juin 1957 à Ouidah, après de brillantes études universitaires, il décroche un diplôme supérieur de recherche (Dsr) en économie et commerce international puis son diplôme d’Etudes supérieures spécialisées (Dess) en entreprise et développement à l’Université Paris V René Descartes. Marié et père de 4 enfants, son ouverture d’esprit et son souci de toujours mieux faire ont contribué à faire actuellement de lui chef de plusieurs entreprises que sont Cdpa-Agrisatch et Sbb. Manager, il a placé l’homme au cœur de son système organisationnel. Et aujourd’hui, avec toutes les entreprises dont il dispose et qui comptent plus d’une centaine d’employés, Jean-Baptiste Satchivi contribue largement au budget national du Bénin. Homme de cœur au plan social et moral, il est également une somme de valeurs professionnelles. La fibre patriotique de l’homme n’a jamais fait défaut à la conduite Républicaine des affaires de l’Etat béninois.

 

Les entreprises, parrains des universités

 

Pour la présidente de l’Institut pour la promotion de la femme, Vicentia Bocco, Jean-Baptiste Satchivi est un homme authentique et vrai. Il est une qualité qui manque aujourd’hui au Bénin>

 

C’est un homme, dira-t-elle, sur lequel on peut se reposer. Après avoir rappelé les liens de fraternité qui lient leurs deux familles et surtout la tendre enfance passée avec, comme elle aime l’appeler, Jeannot bien qu’étant plus âgée que lui, les relations se sont poursuivies également à Paris. Pendant qu’elle poursuit ses études de spécialisation en médecine, Jeannot lui gardait ses enfants. Elle a encore gardé par devers elle les photos d’antan pour un tant soit peu rappeler les vieux souvenirs.

 

Devenue ministre, Mme Vicentia Bocco a concocté avec le président du groupe Agrisatch un programme pour amener les universitaires vers les entreprises. Une idée de Jean-Baptiste Satchivi qui a voulu que les formations universitaires tiennent compte des besoins de qualification des entreprises. Ainsi, les diplômés qui seront mis sur le marché de l’emploi ne seront plus formés pour le chômage. Toutes choses pour amener les entreprises à parrainer les universitaires. Au-delà de brasser des milliards, il est celui qui donne un sens à son travail et qui plus est met sa force physique et intellectuelle à propos. Elle conclut que cette décoration est mille fois méritée par le Pdg de Agrisatch.

 

Jeannot, " le croquant "

 

Abondant dans le même sens, avec la verve qu’on lui connaît, Me Lionnel Agbo a sublimé toutes les qualités du récipiendaire. C’est une vérité de Lapalisse que Jeannot " le croquant " est un homme brillant. Le porte-parole de la présidence sous Boni Yayi I a rappelé combien de fois les études finies, Jean Baptiste Satchivi plus que convaincu est rentré de l’Europe pour s’investir pour le développement de son pays alors que lui n’avait d’yeux que pour la politique. " Tu ne feras de la politique que si nous développons le pays ". Une phrase fétiche de l’entrepreneur hors pair qu’il a rappelé. Au nombre des actions inscrites à l’actif du président du Cdpa, Me Lionnel Agbo estime qu’il a été l’instigateur au Bénin du 13ème mois dans les entreprises privées grâce à sa solidarité à toute épreuve. Toutes choses pour faire du social. Mais il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Car, il a créé la fondation Satch pour aider au mieux les cas sociaux. Avec une foi indéfectible en Dieu, le promoteur ne manque pas de mettre la providence au cœur de toutes ses actions. Me Lionnel Agbo ne s’est pas aussi empêché de remercier le chef de l’Etat qui n’a pas reconnu les mérites de la personne mais plutôt l’ambition de l’entrepreneuriat qui ne cesse d’animer l’homme.

 

Une décoration dédiée aux entreprises béninoises

 

Alors que le Bénin traversait des périodes difficiles avant la conférence des forces vives de la nation, Jean Baptiste Satchivi n’a pas craint de retourner au pays après ses brillantes études en Europe. Conscient que l’Etat ne saurait lui offrir un emploi, il a réfléchi à comment construire son propre groupe quand bien même il est convaincu que ce ne serait pas une chose aisée. Aujourd’hui, un regard dans le rétroviseur l’amène à rendre hommage à tous ceux qui ont fait les premiers pas avec lui sans occulter ses collaborateurs d’aujourd’hui. " Je ne regrette pas d’avoir fait ce choix " a-t-il déclaré. Avec toute la fierté qui l’anime, " Je dédie cette reconnaissance qui m’est attribuée à toutes les entreprises du Bénin, tous secteurs confondus pour continuer à créer la richesse au Bénin " souligne Jean-Baptiste Satchivi. Il est d’autant plus fier que tout ce qu’il a fait, il l’a fait au Bénin et avec les Béninois. C’est la preuve pour lui qu’au bout de l’ancienne corde, on peut tisser la nouvelle. Cette reconnaissance le motive davantage à demeurer un modèle et à faire plus. C’est d’ailleurs pourquoi, il annonce déjà l’extension de son complexe en 2012. Cette décoration, a-t-il dit lui rappelle les moments passés qui ont contribué à son installation au Bénin. De la poissonnerie Dantokpa créée en mars 1988 à la Société de Brasserie et de Boissons (Sbb) en 2007 en passant par le lancement dans les années 89 du Comptoir de distribution des produits alimentaires (Cdpa) et la création d’Agrisatch en 2004, le parcours a été celui d’un combattant. Dans son adresse au chef de l’Etat, le Pdg déclare :

 

" Lorsque le 2 mai 2009 à l’occasion de l’inauguration à Tori du complexe avicole vous aviez annoncé publiquement notre distinction, nous avons compris l’importance que vous accordez à la promotion de l’entrepreneuriat dans votre programme de développement. Nous avons compris votre ambition pour de réelles actions d’investissement au Bénin. Je vous suis infiniment reconnaissant pour cette marque de distinction et vous réaffirme notre engagement à travailler inlassablement à travers le développement de l’entrepreneuriat et de l’entreprise au Bénin ". Premier dans le secteur au Bénin avec une production de 90.000 œufs par jour, une usine de fabrique d’aliments pour volaille d’une capacité de 5.000 tonnes/heure et un cheptel de plus de 100 mille poules pondeuses, Jean-Baptiste Satchivi revendique une Afrique qui gagne et nourrit son peuple.

 

 
Tag(s) : #COUPS DE COEUR

Partager cet article

Repost 0