Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mercredi 26 mai 2010, par dp 24 H
Kilibo: La gendarmerie appréhende 20 personnes pour vindicte populaire

 

Après avoir calciné un directeur d’école pour l’avoir soupçonné d’être un malfaiteur, les sanctions ont commencé par tomber dans la ville d'Abomey. Saisi du dossier, le procureur du tribunal a ouvert une enquête pour avoir une idée claire sur les auteurs de ce meurtre. Pour que l’enquête se déroule bien, il a exigé d’exhumer le corps du feu Tawéwo Marcos afin que l’autopsie soit faite car des organes auraient disparu de son corps après son assassinat par les populations de Kilibo.

 

Déjà 20 présumés coupables ont été mis à l’arrêt en attendant de mettre la main sur les autres dans le but de l’enquête. Cette situation a crée une tension entre les villages de Kokoro, Idouya et Kilibo où la fréquentation l’un de l’autre est pratiquement interdite. Et pour se faire mieux entendre, les femmes des présumés mis au arrêt ont barricadé la voie inter-Etats Bénin Niger à la hauteur de Kilibo le dimanche aux environs de 16 heures. Ces femmes exigeaient la libération de leurs époux par les forces de l’ordre. Cette situation a duré plusieurs heures et le passage des usagers de cette route n’a été possible que grâce à l’intervention des gendarmes venus disperser la foule de femmes très remontées. La situation est tellement précaire et l’on craint dans la commune de Savè un soulèvement populaire.

 

Célestin HOUNKPE

Tag(s) : #Les TCHABE : le dynamisme

Partager cet article

Repost 0