Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

talon-et-yayi.jpg

 

 

 

 

 

JEUDI 22 MAI 2014

 

BENIN : La CCJA de l'Ohada a condamné le Bénin à verser 129 milliards de FCFA à Bénin Control, une société appartenant à Patrice Talon.

 

PAR FIACRE VIDJINGNINOU, À COTONOU

 

La Cour commune de justice et d'arbitrage de l'Ohada a condamné le 13 mai le Bénin à verser 129 milliards de FCFA à Bénin Control, une société appartenant à Patrice Talon.

La sentence est tombée un jour avant le discours à la nation de Boni Yayi, au cours duquel le président béninois a accordé "son pardon" à Patrice Talon. Le 13 mai, le Bénin a été très lourdement condamné par la Cour de commune de justice et d'arbitrage (CCJA) de l'Ohada dans l’affaire l’opposant à Bénin Control, une société de la galaxie de l'homme d'affaires Patrice Talon. Selon nos informations, le pays ouest-africain devra verser sous 60 jours 129 milliards de FCFA (environ 197 millions d’euros) à cette entreprise.

Rupture unilatérale

En janvier 2011, Bénin Control avait été choisi par le gouvernement béninois pour l’exécution du Programme de vérification des importations "nouvelle génération". Partenaire technique du français Bureau Veritas (gestionnaire du Guichet unique du pays), Bénin Control opérait la vérification avant embarquement des biens importés dans le pays, pour le compte de l’Administration des douanes béninoises.

Ce contrat avait été unilatéralement interrompu par le gouvernement au lendemain d'accusations selon lesquelles Patrice Talon commandité l'empoisonnement et un coup d'Etat à l'encontre du président Boni Yayi. Exlu de ce marché, Bénin Control et Patrice Talon, représentés par l'avocat Joseph Djogbenou, avaient attaqué l’Etat du Bénin en janvier 2013 devant la CCJA.

Le 14 mai dernier, Boni Yayi a annoncé publiquement l'amnistie de tous les prévenus dans cette affaire (six au total) accordant par la même occasion son pardon à Patrice Talon toujours réfugié à Paris. Selon ses proches joints par Jeune Afrique, l'homme d'affaire qui ne croit en rien au pardon de Boni Yayi ne compterait pas revenir au Benin avant un certain temps.

 

 

 
 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :