Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 30/01/2013

 

 

BENIN : Le Bénin, principale victime d'une opération de charme des ports nigérians

 

 

Dans le but de dynamiser son économie et de consolider sa position dominante en Afrique occidentale et en Afrique centrale, le Nigeria a commencé à faire incursion dans le juteux secteur des cargaisons en provenance des pays proches de ses frontières. Principale cible: le Niger. C'est surtout le Bénin qui risque de faire les frais de cette offensive commerciale de son voisin de l'Est...

 

Le Conseil des chargeurs du Nigeria » (NSC) sera à la tête d'une délégation qui se rendra dans les pays voisins, en particulier au Bénin et au Niger.

 

Afin de s'assurer que les membres de la délégation atteignent les objectifs escomptés, le NSC a invité des représentants de concessionnaires des ports nigérians, des administrateurs portuaires, des représentants gouvernementaux, des entreprises de transport et autres prestataires de services.

Cette visite a été initiée à l'initiative du ministère fédéral des Transports et vise, à terme, à s'accaparer des plus de 3 millions de tonnes de cargaisons provenant de ces pays.

 

Confirmant cette information, le directeur par intérim du Secrétaire exécutif du NSC, M. Hassan Bello, a déclaré que l'essence même de la mission était de renforcer les accords commerciaux entre le Nigeria et le Niger, afin de permettre aux ports nigérians de gérer davantage de marchandises destinées à ce pays enclavé.

 

"Ce que nous faisons fait partie des efforts du gouvernement fédéral du Nigeria et du gouvernement de la République du Niger de s'acquitter de leurs obligations juridiques internationales en tant qu'État côtier et État sans accès à la mer", a-t-il ajouté.

 

Hassan Bello a révélé que la rencontre entre les opérateurs nigérians du secteur maritime et les milieux d'affaires nigériens a été facilitée par la Commission mixte Nigeria-Niger pour le développement.

 

Il a en outre précisé que l'objectif affiché est d'attirer chaque année jusqu'à trois millions de tonnes de fret nigérien vers les ports nigérians.

 

"À l'heure actuelle, la République du Niger fait transiter environ 2,5 millions de tonnes de marchandises par le Bénin, 1,5 millions par le Togo et près d'un million de tonnes par le Ghana. Les ports nigérians peuvent traiter jusqu'à trois millions de tonnes de marchandises par an et jusqu'à deux mille conteneurs nigériens par mois."

 

"Nous sommes convaincus que la visite va ouvrir de multiples opportunités d'affaires pour nos ports. Il est intéressant de savoir que jusqu'en 2006, environ 70 % des transactions du Niger ont transité par les ports nigérians, contre 0% à l'heure actuelle. Ainsi, la mission vise à attirer le retour des marchandises en provenance du Niger vers les ports nigérians et à assurer l'accès de leurs cargaison aux ports nigérians", a encore expliqué Hassan Bello.

 

Les principales importations du Niger sont constituées pour l'essentiel de biens de consommation, tandis que le pays exporte de l'uranium, des graines de sésame, de la gomme arabique, de l'arachide et de la peau. Le Niger est désormais aussi un pays producteur de pétrole et lorgne vers les ports des pays voisins pour exporter son pétrole brut.

 

L'offensive nigériane a d'autant plus de chances d'aboutir que, parallèlement, les ports des pays voisins, notamment celui du Bénin, commencent à montrer des signes d'essoufflement, notamment pour cause de mauvaise gouvernance.

 

La troisième revue du programme de facilité élargie du FMI l'a d'ailleurs noté en 2012, en ce qui concerne le Bénin, en invitant le gouvernement de Cotonou à des réformes audacieuses.

 

On se souvient, à cet égard, des critiques et mises en garde acerbes de la représentation diplomatique américaine au Bénin, en octobre 2012: l'ambassadeur américain à Cotonou avait alors estimé que la mauvaise gestion des infrastructures portuaires réalisées dans le cadre de l'aide américaine pourrait faire perdre au Bénin son éligibilité à la seconde tranche d'aide, au titre du Millenium Challenge Account.

 

Apparemment, cette sortie n'est pas tombée dans des oreilles de sourds...

 

Source : http://www.afrika7.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1611:le-benin-principale-victime-d-une-operation-de-charme-des-ports-nigerians&catid=177:economie&Itemid=563

 

 
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0