Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note de Lecture:

Malgré son dévouement et ses résultats à travers des jeunes béninois qu'il porte dans ses bras et dans son coeur, Jules Sourou Kodjo (JSK) continue d'être marginalisé par les autorités béninoises. Qu'il s'agisse du ministre des sports ou de l'Ambassadeur du Bénin en France, Albert AGOSSOU. Ils préfèrent "traiter" avec des pantins qui ne leur font pas de l'ombre et qui sont prêts à leur servir de porteurs de valises. L'intérêt particulier passe avant l'intérêt général. Chioh...

 

Pauvre Bénin !!!

Pauvre Emergence !!!

Pauvre Refondation !!!

 

IB

 

 

février 21, 2012

 

BENIN: Le label France Bénin football plus (FBF+) présidé par Jules Sourou Kodjo continue de produire des résultats à Belfort

 

 

Il y a quelques jours, le championnat scolaire de futsal a connu son épilogue en France. Le lycée Follereau de Belfort en Franche-Comté est champion de l’édition 2011-2012.

 

Rien n’a résisté aux élèves de la Section Académique du Lycée Follereau de Belfort (Franche-Comté) au championnat scolaire de futsal. Lors du tournoi final, le gain de cette compétition est revenu aux protégés du technicien Gilles Claude. Ils sont champions de leur région devant Besançon, Champagnole et Pontarlier, et avaient le devoir de défendre les couleurs de la Franche-Comté à Limoges.

 

En effet, 11 autres équipes scolaires étaient sur la même ligne de départ que celle de Belfort. Respectivement, le Lycée Follereau a battu Créteil en quart de finale (3-1) et Lyon (4-0) en demi-finale. Même en finale, Rennes n’a pu résister à la furia Belfortine. Le score en dit d’ailleurs long: 4-0.

 

Dans ce tournoi, l’équipe du Lycée Follereau a inscrit au total 19 buts. Et notre jeune compatriote, Mathieu Kouatonou, est élu meilleur buteur avec 7 réalisations (voir encadré).

 

Avec ce sacre, le Lycée Follereau va représenter la France au 1er Championnat du Monde UNSS Futsal qui aura lieu à Antalya en Turquie du 7 au 14 avril 2012. Et c’est à juste titre que l’entraineur Gilles Claude laisse éclater sa joie. Dans «La Lettre

», journal électronique officiel de Franche-Comté, il s’extase: «C’est historique pour le Lycée Follereau. Cela fait 23 ans que je m’occupe de la Section Sportive, ce n’est que du bonheur… Je suis super fier aujourd’hui, c’est une récompense pour tout le Lycée, la Section Sportive et surtout pour les jeunes. D’être Champion de France, ce n’est pas n’importe quel titre, il faut savourer». Cependant, il reconnait que le devoir de représenter dignement la France au Mondial scolaire de Turquie est tout aussi important. Puisque son équipe portera les couleurs tricolores. « Lors de cette compétition, nous représentons bien sûr le Lycée Follereau, Belfort, la Franche-Comté, mais également la France. C’est une vraie fierté pour nous de devoir défendre les couleurs de notre pays à l’étranger; cela fait vraiment quelque chose aux garçons…», dit-il avec fierté.

 

Mathieu Kouatonou: un pur produit FBF+

 

Le label France Bénin football plus (FBF+) présidé par notre compatriote Jules Sourou Kodjo continue de produire ses résultats. Depuis quelques jours, le jeune Mathieu Kouatonou a inscrit son nom et celui du Bénin dans les anales du sport scolaire français. Et si tout va bien, il pourra en faire autant au plan mondial. A l’occasion du dernier Championnat de France UNSS Futsal dont la phase finale s’est tenue à Limoges, il s’en est sorti avec 7 buts et le titre de meilleur buteur. Sans oublier la couronne nationale pour le Lycée Follereau de Belfort en Franche-Comté où il est admis en sport-études depuis bientôt trois ans. Au même titre que David Kiki – actuellement blessé et en rééducation – qui fait aussi ses armes à l’Association sportive et municipale de Belfort (ASMB) en CFA. Formé par FBF+ au centre intégré de Akpro-Missérété (7 km au sud-est de Porto-Novo), il a été admis au Lycée Follereau en 2009 – avec David Kiki – grâce aux efforts conjugués des responsables du lycée Follereau, de FBF+, de l’ASM Belfort Foot, de la municipalité de Belfort, de Alstom etc. Aux plans académique et sportif, ils tiennent la route. Et vraisemblablement, ils passeront le Bac français cette année. Une œuvre hautement sociale qu’il faut mettre à l’actif de FBF+ qui compte encore deux produits eu sein des 18 jeunes footballeurs béninois en séjour de neuf mois au pays du roi Pelé.

 

Pascal Hounkpatin

La Presse du Jour

 
 
 
 
Tag(s) : #Contribution de la Diaspora

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :