Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25-05-2010

 

Chronique du jour

 

Le nouveau Houngbédji ?

 

Le candidat de l’Union fait la Nation (UN) est en vedette depuis quelques jours. Me Adrien Houngbédji est en train de réchauffer les atouts requis pour la prestigieuse compétition présidentielle. Son new deal avec la presse permet d’injecter une dose adéquate à sa communication et de quitter les choix exotiques asphyxiants dans lesquels s’illustre la navigation politique. A l’actif de Houngbédji, deux initiatives qui l’éloignent des effets nuisibles de la routine vermoulue : la tournée dans les organes de presse et le dîner de presse avec les responsables des médias.

 

Le candidat Houngbédji s’éloigne de la coquille des confiances illusoires que de politiciens développent à l’endroit de la presse internationale. La visite aux médias nationaux est un bon signe. L’acte témoigne de la volonté de l’homme d’administrer la mesure dans une forme de métamorphose. Le message est clair : Houngbédji veut placer sa dernière bataille présidentielle sous le signe de la collaboration avec la presse. L’entame pied au plancher avec les journalistes le met dans le bain idéal et le couvre de bonnes intentions. Loin de l’évasion dans le virtuel et des enjambées dans les locaux de télévisions, radios et journaux étrangers, Houngbédji se concentre sur la presse nationale. La frénésie et les vertiges de l’accélération en dehors de nos frontières ont souvent dominé nos leaders politiques. La double démarche de Houngbédji rend donc hommage au bon sens. L’ancien challenger de Boni Yayi au second tour de la présidentielle de 2006 revient avec une nouvelle allure et un style séduisant. Si le dîner est une pratique à laquelle s’est abandonné le réflexe politique, la descente dans les locaux des chaînes de télévision défonce les habitudes et enfle l’espoir.

Houngbédji a puisé dans une source nourrissante d’inspiration et déroulé sur des marques vertueuses. On n’en est plus aux défiances irraisonnées où les brides sont toutes lâchées dans le landernau politique. Houngbédji a joué et bien joué et naturellement il a marqué des points.

 

Mais l’exploit ne doit pas céder à la cassure des nouvelles chaînes du dynamisme observé chez ce présidentiable. Les signaux sortis de la visite et du dîner ont besoin de faire école pour produire leur effet. On espère que Houngbédji va persévérer dans sa vision. L’histoire du renouveau démocratique a révélé des régimes qui font la promotion de gourous et autres imposteurs juste pour embellir la présidence mais qui pèsent par l’ostentatoire et brillent par leur manque de vision. Le piège de recrutement de communicateurs étrangers pendant la campagne électorale guette les différents candidats à la présidentielle. Ces communicateurs trop coûteux n’ont pas une bonne maîtrise de la psychologie des populations et de la sociologie béninoise et tournent en rond. Le déficit est aggravé par une roublardise évidente, poison majeur des dégringolades morales. Même en ruine, le quartier latin reste un vivier de communicateurs plus rompus à la tâche que ces fanfarons et escrocs piochés de jardins artificiels à l’extérieur.

 

Houngbédji s’est mis la pression en dînant avec la presse locale dans une ambiance qui ne laisse aucun doute sur sa vocation et ses ambitions. Le nouveau Houngbédji ne doit pas s’arrêter en si bon chemin. On attend de lui un contrat sincère et parfait. Le mérite du réveil à l’approche de la présidentielle nécessite l’enchaînement d’actions efficaces. Le cheval de l’Union fait la Nation (UN) adopte son style pour son ultime combat présidentiel. Il semble jeter au fossé les vestiges du mode reclus et allumer le principe créatif des échanges avec la presse.

Houngbédji inaugure ses sorties sur fond d’intense sympathie pour les hommes des médias. Pragmatique et attentif, il offre le visage de conquérant et enfile le manteau de l’ami des journalistes. Pourvu que çà dure !



Sulpice O. GBAGUIDI




Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :