Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  BENIN  

 

 

BENIN : Le pardon de Boni Yayi signe l'épilogue de l'affaire Talon

 


Par La Lettre du Continent

 


15/05/2014 à 14h26 -  Le pardon public qu'a accordé le 14 mai Thomas Boni Yayià Patrice Talon est le fruit d'une médiation qui a duré plusieurs mois. L'initiative est revenue à François Hollande. Dès le lendemain du Sommet Afrique-France de Paris en décembre, le chef de l'Etat français a demandé à son ami Abdou Diouf de tenter un rapprochement entre l'homme d'affaires et le président béninois, en vue d'aplanir leur différend. Dès lors, le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) a mandaté son ancien conseiller et patron sortant de la Délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l'homme de l'OIF,Hugo Sada, afin d'engager les discussions. Ce dernier a travaillé en duo avec l'ambassadeur du Bénin en France, Jules-Armand Aniambossou.

Des rencontres avec Patrice Talon et plusieurs missions à Cotonou ont permis à Hugo Sada d'obtenir des engagements de l'homme d'affaires. Selon nos sources, ceux-ci sont consignés dans une lettre de l'homme d'affaires qu'Abdou Diouf a adressée au président béninois, le 14 mai. Patrice Talon y déplore notamment "avoir nui" au chef de l'Etat béninois. Il regrette par ailleurs "l'activisme politique de ces derniers mois", tout en s'engageant à y "mettre un terme". C'est apaisement devrait logiquement entraîner la fin des poursuites engagées contre Patrice Talon et la levée du mandat d'arrêt qui pèse sur lui. Le garde des Sceaux béninois, Valentin Djènontin-Agossou, a déjà été instruit en ce sens. 

 


Lire la suite sur La Lettre du Continent...


 

© La Lettre du Continent - Reproduction et diffusion interdites

 

 

 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise