Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

07/01/2014

 

BENIN - Le roi Boni 1er et les telenovelas de l’ORTB ont créé un nouveau métier : Prostitués transsexuels !!!  

 

Cotonou – Un travesti a été amené à la gendarmerie par un homme qui l’accuse de lui avoir menti en se passant pour une femme. L’intéressé a été déshabillé publiquement et a retrouvé ses attributs d’hommes cachés sous les vêtements de femmes. Mais au Benin les textes sont muets sur la question de de l’Homosexualité et la transsexualité.

Attention aux rencontres que vous faites en ces périodes de fête. La gendarmerie d’Aglangangan dans la commune de Sèmè à l’Est de Cotonou a été confrontée à une situation pas habituelle. Deux frères ont amenés un individu qui avait l’apparence d’une femme. Cet homme se fait passer pour une femme et à sûrement déjà fait beaucoup de victimes. En effet, le jour de l’an le plus jeune des deux frères est allé dans un maquis de sa localité pour prendre un pot. Il a fait la connaissance d’une jeune femme qui s’est laissée séduite par lui. Mais finalement l’idylle serait tarifée. Arrivé à la maison le courtisan dit à son frère que c’est sa copine. Ce dernier accueille sa ‘’belle-sœur’’ et leur mets les boissons de la fêtes à disposition. Les deux tourtereaux ont bu jusqu’au moment où les choses sérieuses ont commencé.

Le travesti explique devant micros et caméras : « il m’a demandé si je pouvais lui faire la pipe. Je le lui ai fait jusqu’à il a éjaculé ». Il ajoute «maintenant il y a demandé pénétration et moi je lui ai dit que je ne fais pas. ». Et pour finir cette dernière déclare : « il m’amène ici alors qu’il ne m’a même pas encore payé la pipe que je lui faite ». Le grand frère stupéfait par les cris de son jeune frère après avoir constaté que la belle demoiselle n’est en réalité qu’un homme bien tendu a d’abord pensé à un complot pour le « vider » selon ses dires. Mais après lui-même a compris que c’était un traquenard sexuel. Il a alors pris la décision d’embarquer tout le monde à la gendarmerie. Le travesti n’a pas nié les faits ici. Il s’est même prêté au jeu quand les gendarmes lui ont dit de se déshabiller. Et insiste : « moi c’est ce que je fais. Et je lui ai bien dit que je ne peux que lui tailler la pipe. Et que je ne fais pas pénétration ».

Peu habitués au phénomène des transsexuels, nombre de béninois le découvrent et ce avec le respect des choix sexuels ou physiques de chacun dans un pays permissif sur ces domaines parfois sensibles ailleurs en Afrique, liés aux libertés individuelles.

 

 travelo-beninois-1-.jpg


travelo-beninois-2-.jpg

 
 travelo-beninois-3-.jpg
  
travelo-beninois-4-.jpg
  
travelo-beninois-5-.jpg
travelo-beninois-6-.jpg
travelo-beninois.jpg
Tag(s) : #INEDITS

Partager cet article

Repost 0