Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

11-06-2010

 

Léhady assis à la droite du candidat unique

 

L’UN DANS LES LOCAUX DE GOLFE TV

 

Écrit par Vadim QUIRIN

 

Deux faits majeurs ont marqué cette visite d’hier de l’UN au groupe de presse la Gazette du golfe. Léhady Soglo était assis aux côtés du candidat unique, tandis que Golfe TV qui a accueilli la délégation de l’UN affiche désormais une autre « identité ».

 

C’était déjà annoncé la tournée de l’Union fait la nation (UN) dans les médias. Cette tournée, on se souvient, avait commencé par la chaîne de télévision Canal 3 et le groupe de presse Fraternité. Cette visite du candidat de l’UN au groupe de presse la Gazette du golfe, a deux particularités. La première, elle enterre définitivement les appréhensions qu’avait essuyées le groupe, jugé, à tort ou à raison, au début du régime du changement, de « presse partisane et monocolore ». Ce que le groupe avait essayé de clarifier par communiqué diffusé, en rappelant à l’attention du public, que les contrats de presse gouvernementaux n’étaient pas l’apanage du groupe et qu’ils en existaient aussi avec les autres médias. Le groupe était même allé plus loin en accueillant, le président Antoine Idji Kolawolé, en qualité de Coordonnateur national de l’UN, dans une de ses émissions dominicales. En accueillant le président Adrien Houngbédji, candidat unique de l’UN, il confirme donc les propos de ce dernier, qui estime de le « groupe de presse la Gazette du golfe est un pionnier dans la lutte pour la démocratie et pour la liberté de la presse ».

 

Léhady à la droite de Houngbédji

 

L’apparition de Léhady Soglo aux côtés du candidat unique de l’UN constitue un événement majeur. C’est la preuve qu’il tient à faire taire les mauvaises langues. Léhady était assis à la droite de Me Adrien Houngbédji. Cette place de droite, réservée aux élus, selon les saintes écritures. Cette présence retient l’attention car, le premier adjoint au maire de la ville de Cotonou, directeur de campagne de l’Union, était à la grande stupéfaction des uns et des autres, absent lors de la descente d’Adjarra. Ce qui avait suscité et nourri des polémiques. Elle retient en outre l’attention, du fait des derniers développements de l’actualité au sujet d’éventuelles guéguerres entre membres de l’Union, autour la fatidique échéance de 2016. Léhady Soglo, dans un franc parler, avait fait remarquer qu’il ne serait jamais le fossoyeur de l’Union. Cette déclaration devait être accompagnée d’actions concrètes et tangibles. Aujourd’hui, il en donne le témoignage et il faut espérer que cela ne tombe encore sous le coup de futures épreuves.

 

En attendant, la marche de l’UN dans les médias continue.

Vadim QUIRIN



Tag(s) : #Politique Béninoise