Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26/12/2011

  

 

BENIN: Les journalistes Aboubakar TAKOU et Eric TCHIAKPE ont pris le maquis pour échapper à l'escadron de la mort de Boni Yayi

 

 

 

Bonjour,

Depuis hier, les choses se sont singulièrement aggravées au Bénin. On a franchi un nouveau cap dans la guerre contre les libertés. En effet, nous avons dû quitter le territoire béninois pour nous réfugier ailleurs parce ce que nos vies sont menacées. Suite à une décision de justice prononcée à défaut, vendredi dernier, après tout le lynchage dont nous avons eu droit, une escouade de gendarmes s'est rendue au domicile de Aboubakar Takou, pour tenter de l'arrêter. Tandis que Tchiakpè Eric, dans le même temps, était convié à se rendre à la brigade des recherches à la même heure. Ayant eu vent de la manœuvre juste à temps, nous avons pu nous enfuir. Désormais, toujours selon les mêmes sources , l'opération d'arrestation ratée consistait à nous faire taire à jamais. Nous vous prenons à témoins et confions nos vies ainsi que celles de nos proches à Boni Yayi. Puisque nous ne sommes plus en mesure de les garantir nous-mêmes.


Nous rappelons, à toutes fins utiles, que nous sommes de ce fait, les premiers journalistes béninois à prendre la fuite à cause de la répression féroce du pouvoir en place à l'encontre de la presse. Pire, pour valider cet attentat permanent à la liberté de la presse, ils recrutent dans nos rangs des responsables des médias qui nous vilipendent et justifient le système répressif par des inepties qu'ils débitent pour conforter l'attitude guerrière du gouvernement à notre encontre. Aujourd'hui, si la liberté d'expression n'existe plus, ils en sont les premiers responsables, et si nos têtes sont mises à prix, l'histoire retiendra que c'est parce qu'ils ont ardemment œuvré à ce qu'il en soit ainsi. .

Aboubakar Takou et Eric Tchiakpè; Directeur Général et DP ''leBéninois Libéré''



 
 
Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0